Latest Posts

Tournée du ministre Bawara : Lutter contre toute velléité qui entrave les projets de développement socio-économique

Agoè, 8ème étape, le 29 mars dernier au terrain de Togo Grain, de la tournée citoyenne du ministre Gilbert Bawara de l’Administration territoriale. Face aux populations d’un canton dont lui-même il est habitant, le membre du gouvernement n’est pas allé par quatre chemins pour partager avec son auditoire composé de voisins proches et lointain pour leur livrer son message constitué lui-même en trois points. Ceci comme ce fut d’ailleurs le cas aux étapes précédentes.

L’importance des élections démocratiques libres et transparentes, les enjeux de la présidentielle d’avril 2015 et enfin pourquoi la présidentielle doit être apaisée et les mesures prises à cet effet par le gouvernement, ce sont donc les axes clés qui ont introduit les discussions entre M. Bawara et les populations du canton d’Agoè. Si ces sujets hautement politiques ont fait l’objet de débat, il est à constater fort heureusement que les populations, sans les négliger ont plus été préoccupées par ce que l’exécutif qui sera issue de la présidentielle d’avril prochain pour leur faire pour impacter sur leur quotidien, dans l’économie et le social.

Et ce n’est pas le ministre Bawara qui pourrait se tromper à la sortie de la rencontre. « J’ai échangé avec les populations par rapport aux progrès immenses, aux réalisations importantes que le gouvernement a été en mesure de faire à Agoènyivé en matière d’aménagement des routes, en matière d’électrification, de construction d’équipements marchands tel que les marchés.

Agoènyivé est une localité qui accueille des togolaises et des Togolais venant de tous les horizons. Et tous, ils vivent dans la cohésion parfaite. Agoènyivé a été généralement épargné par les violences politiques, les troubles et les contestations électorales. Et donc, Agoènyivé est attaché à des progrès continus en matière de développement économique. Les populations d’Agoènyivé souhaitent que l’élection ne soit pas une occasion de freiner et d’entraver les projets de développement et d’amélioration des conditions de vie déjà engagés », a-t-il fait remarquer.

Se fondant sur le fait Agoènyivé se veut le plus grand canton du Togo, en terme de démographie, et du fait du brassage de toutes les composantes ethniques du Togo, il croit savoir que cette localité du Nord de Lomé « est le témoignage que ce qui importe aujourd’hui aux Togolais, c’est le développement économique et social : l’amélioration des conditions de vie des populations ». Aussi a-t-il ajouté, « il n’y a plus de raison pour qui que ce soit d’organiser des troubles, d’organiser des violences, des contestations en se prévalant de l’élection présidentielle ». le ministre Bawara a, pour ce faire expliqué, aux populations qui l’ont chaleureusement accueilli et ont répondu favorablement à sa sollicitation en vue d’une élection apaisée, «toutes les mesures prises par le gouvernement à travers la mise en place de la CENI inclusive où sont représentées toutes les tendances aussi bien l’opposition parlementaire que la majorité parlementaire, les partis politiques extraparlementaires, la société civile, les moyens financiers qui ont été mobilisés pour favoriser la campagne des candidats, pour favoriser la désignation et le déploiement des délégués des candidats dans les bureaux de vote ».

Pour lui, c’est toujours dans cette volonté de transparence que « le gouvernement a décidé d’inviter l’OIF afin d’aider la CENI dans la consolidation des listes électorales, et donc si tout le monde est d’accord que notre pays a besoin de continuer les progrès économiques et social, il n’y a de raison d’entraver la cohésion qui caractérise le peuple togolais comme c’est le cas d’Agoènyivé ».
Dans les discussions qui ont suivi l’introduction de M. Bawara, les interventions ont plus pris l’allure d’une séance de doléances d’un peuple qui émerveillé parce que émerveillé par les réalisations faites en sa faveur en veut encore plus. De la poursuite de la construction des routes comme la localité en connait déjà à la question de l’eau en passant par les initiatives en faveurs des jeunes et des femmes, la question du foncier, et surtout la résolution des revendications des fonctionnaires togolais, cette foule très importante qui a fait le déplacement pour rencontrer leur voisin, frère et fils, n’a rien laissé au hasard.
C’est donc en homme averti que le ministre Bawara a évoqué avec ces dernières (les populations) les prochaines initiatives à l’étude au sein de l’exécutif et qui concerne le canton d’Agoènyivé dans les divers domaines que touchent les doléances précitées.

Et enfin pour le sujet des revendications des travailleurs de la STT et autres, il a réaffirmé « aux populations, l’esprit d’ouverture et la volonté de dialogue et de concertation du gouvernement avec les organisations syndicales afin de trouver une solution durable aux préoccupations qui sont exprimées ».
Toutefois, il a appelé à « faire la part des choses entre le droit de grève et les motivations et les intérêts obscurs qui semblent guider certains responsables de la STT et leurs membres sur le terrain ». Parlant des incidents graves qui ont eu lieu à Gléi la semaine dernière, il a regretté le fait que « des gens qui n’étaient pas nécessairement des élèves, ni des enseignants » soient « munis des objets contondants, de bâtons et agressaient systématiquement les usagers de la route ». « Nous voulons scrupuleusement respecter la liberté et le droit des organisations syndicales et des syndiqués de faire des grèves mais nous n’allons pas accepter les tentatives d’installation d’un désordre et les velléités pour troubler le processus électoral », avait-il averti, pour conclure.

Source : Télégramme228

Latest Posts

Don't Miss

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...

Solutionner les problèmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Au nombre des défis qui attendent le gouvernement du Premier Ministre Sélom Komi KLASSOU figurent les problèmes dans les secteurs de la santé et...