Latest Posts

REFORMES CONSTITUTIONNELLES ET INSTITUTIONNELLES : Le Gouvernement proposera un texte dans les meilleurs délais

L’action du nouveau Gouvernement formé par le Premier Ministre Komi Sélom Klassou sera menée simultanément sur quatre fronts  principaux. C’est ce que ce dernier avait annoncé lors de la présentation de la politique générale à l’Assemblée Nationale. Il s’agit de l’inclusion économique et sociale pour une cohésion nationale,  la poursuite de  la modernisation du pays à travers l’approfondissement des réformes économiques et l’intensification des grands travaux d’infrastructures, la relance de l’agenda des réformes politiques avec une nouvelle dynamique et la capitalisation  sur les acquis de la réforme de notre système de défense et de sécurité afin de mieux positionner le Togo dans l’environnement sous-régional et international.  Tout un programme donc…Focus sur la relance de l’agenda des réformes, un domaine dont les attentes des Togolais  sont énormes
Tous les Togolais ont encore en mémoire des péripéties des réformes constitutionnelles et institutionnelles initiées d’abord par le gouvernement et rejetées par le parlement en Juin 2014.
L’initiative des partis de l’opposition ne connaitra pas meilleur sort en Janvier 2015, à la veille de l’élection présidentielle. L’enthousiasme d’une grande partie des Togolais qui avait placé un espoir fou en  ces réformes a été douché par le rejet de ces deux textes par la représentation nationale. L’annonce faite par le Premier Ministre de proposer un texte dans les meilleurs délais, fait renaître l’espoir dans le cœur des Togolais qui pensaient que c’en était fini des réformes.

S’adapter à la marche du  temps
” Quelles que soient ces raisons, une chose est constante. Nos institutions ont besoin de s’adapter à la marche du temps” a laissé entendre le Nouveau Premier Ministre.  Pour Komi Sélom Klassou, les réformes sont inhérentes à la viabilité et à la vitalité de nos institutions et elles doivent permettre de répondre aux aspirations profondes des citoyens. Il convient de rappeler que dans son message à la nation à la fin de l’année 2014, le Président de la République avait annoncé la mise en place d’une Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles.
Cette initiative qui s’appuie sur la huitième recommandation du Rapport de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) aura pour principale mission de proposer dans les meilleurs délais un texte de réforme politique, institutionnelle et constitutionnelle qui tient compte de notre histoire, reflète nos réalités et répond  aux aspirations les plus profondes du peuple togolais.  De part sa composition, cette Commission est appelée à faire un travail de refonte totale qui va bien au-delà des contingences électorales.
” Le Gouvernement entend relancer dans un climat serein et dépassionné, l’agenda des réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles. Tout l’enjeu est d’insuffler  une nouvelle dynamique à ce processus pour qu’il débouche sur une amélioration constante de nos pratiques démocratiques” a dit Komi Klassou qui relève que dès que la Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles sera constituée et  installée, le Gouvernement mettra à sa disposition les moyens, humains, matériels et toute la logistique nécessaire au bon accomplissement de sa mission. Le profil des membres de la Commission ayant déjà été défini, il reste à définir les modalités de leur désignation.
A cet effet, Komi Sélom Klassou a annoncé que des consultations seront engagées avec les formations politiques, les représentants de la société civile et du secteur privé  ainsi qu’avec  ceux des confessions religieuses et des garants de nos us et coutumes  pour assurer la plus large représentativité possible des forces vives de la nation togolaise. Par ailleurs, le Gouvernement s’appuiera sur les recommandations avisées que la Commission est appelée à  formuler pour permettre à notre pays de se doter des mécanismes institutionnels dont il a véritablement besoin pour continuer sa marche vers le progrès.

Quid des élections locales
Selon le Premier Ministre, le Gouvernement poursuivra également le chantier de la décentralisation dont  la mise en œuvre passe par l’organisation d’élections locales.  ” L’objectif que nous visons dans ce domaine est l’amélioration de la gestion des collectivités locales et l’ancrage de la démocratie locale ” affirme Komi Sélom  Klassou qui annonce dans la foulée que dès sa prise de fonction, le Gouvernement proposera un calendrier pour la tenue, à brève échéance, des élections locales qui permettront de renouveler les représentants de des  collectivités locales et de favoriser ainsi une plus grande proximité et une meilleure prise en compte des besoins des citoyens.
Il a formulé le vœu que ces élections puissent  s’inscrire d’ores et déjà dans la tradition des scrutins apaisés que le Togo a désormais établi et qui s’appuie durablement sur l’un des atouts majeurs du Togo c’est-à-dire la paix, la sécurité et la stabilité retrouvées.
Il faut rappeler que l’ancien ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation et des collectivités locales avait initié aussi une piste de réflexion dans ce sens avec l’annonce de la mise sur pied d’un comité d’appui à la décentralisation et aux élections locales.  Selon Gilbert Bawara, l’objectif de ce comité, est de consulter les acteurs politiques et de la société civile, pour qu’à terme une feuille de route d’organisation de ces élections au Togo pour la seconde fois depuis 1987, soit mise en œuvre.
” C’est un souci pour le gouvernement de mettre en place des collectivités locales élues mais il faut s’assurer qu’elles puissent disposer d’infrastructures productives et avoir des revenus et des ressources pour satisfaire aux besoins de la population” avait-t-il précisé.
Koudjoukabalo

Latest Posts

Don't Miss

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...

Solutionner les problèmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Au nombre des défis qui attendent le gouvernement du Premier Ministre Sélom Komi KLASSOU figurent les problèmes dans les secteurs de la santé et...