Latest Posts

QUE RETENIR DE LA REACTION DU COL YARK DAMEHAME ? Décourager les éventuels égarements et investir dans l’éducation civique à tous les niveaux

Jacques Djakouti, président du CONAPP
Jacques Djakouti, président du CONAPP

La sortie médiatique du Col Yark Damehame à la suite de la bavure de certains de ses éléments, indélicats, montre à suffisance que les choses évoluent et qu’il y a des efforts très sensibles qui se font afin que les gendarmes et policiers ne puissent abuser  de leurs prérogatives pour terroriser les pauvres citoyens.

Aussitôt informé de la triste situation par les responsables de l’UJIT et du CONAPP et par le Directeur de FOCUS INFOS et sur sollicitation de ces derniers, une rencontre s’était tenue à son cabinet, le samedi 18 janvier 2014 pour non seulement lui exprimer de vive voix leur indignation mais aussi et surtout réclamer des sanctions disciplinaires à l’encontre des agents indélicats. Ces derniers en se comportant de la sorte, non seulement compliquent la tache à leurs supérieurs mais offrent des boulevards de critiques inutiles et de noircissement de leurs corps de métiers.  Ce que justement leurs « chefs » ne leur demandent du tout. Auréolés de leur tenue, ils se croient tout permis comme s’ils ont droit de vie sur leurs concitoyens. Les portes sont alors ouvertes à tous les abus et intimidations.

Aujourd’hui que leur ministre de tutelle, Yark Damehame,  a réagit  vivement dans cette affaire « Thémanou Kossi » comme cela se doit, nous pouvons affirmer sans nous tromper que les temps ont changé, que les choses évoluent. Et surtout que maintenant, les brebis galeuses au sein de forces de sécurité et de l’ordre  ne resteront plus impunies. Au contraire, ils se retrouveront en face de leur hiérarchie, décidée à redorer l’image de leur corps de métier et pourquoi pas extirper de leur milieu, les mauvaises graines. Ces graines pourries tout en faisant leur show, et à leur manière, ternissent l’image de la gendarmerie et de la police.

La sortie donc le dimanche dernier de leur commandant de bord, le Ministre Yark Damehame, est à saluer et surtout elle va décourager les éventuels égarements des autres éléments tapis dans l’ombre et enclins à ces genres de comportements.

Ce qui revient à affirmer sans nous tromper qu’il faut redynamiser la formation civique aussi bien à l’endroit des forces de l’ordre et de sécurité. Mais également et surtout permettre aux professionnels des médias de jouer leur partition dans cette dynamique d’éducation civique. Pour ce faire, il faudra plaider pour un soutien aux organes de presse afin qu’ils puissent s’investir véritablement dans cette sensibilisation. Aujourd’hui, nous en avons besoin. Il suffit simplement de regarder les comportements de certains citoyens en ville pour conclure qu’il manque quelque chose en matière de civisme, donc d’éducation civique pour TOUS.

Crédo TETTEH

Latest Posts

Don't Miss

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...

Solutionner les problèmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Au nombre des défis qui attendent le gouvernement du Premier Ministre Sélom Komi KLASSOU figurent les problèmes dans les secteurs de la santé et...