Latest Posts

PRESIDENTIELLE DE 2015/ Jean-Pierre Fabre candidat de l’ANC :L’unicité de la candidature de l’opposition aux calendes grecques

Sans surprise, Jean-Pierre Fabre, le président de l’ANC, a été désigné comme le candidat du parti à la prochaine élection présidentielle de 2015. le choix fait par l’ANC sonne désormais le glas de l’unicité de la candidature de l’opposition que le Collectif Sauvons le Togo (CST) et la Coalition Arc en Ciel tentaient depuis des lustres d’y parvenir. Le discours égoïste prononcé par Jean-Pierre Fabre à la clôture du congrès de son parti ne laisse planer aucun doute sur l’intention de ce dernier de voir les autres formations politiques ou les autres candidats éventuels de l’opposition s’aligner dernière lui. Autrement, ils seront plusieurs à y aller…

Jean-Pierre Fabre n’y est pas allé par 4 chemins pour signifier clairement à ceux qui doute encore qu’il sera, lui et lui seul, le candidat de son parti et de l’opposition dans son ensemble au cas les autres formations politiques voudraient aller dans ce sens. Autrement, c’est tant pis pour eux. Car lui, Jean-Pierre Fabre, est le candidat naturel de l’opposition togolaise et donc, le seul qui puisse parler en son nom. Il ne s’en est pas caché pendant la proclamation de son discours de clôture du congrès de son parti.

Autopsie d’un discours égoïste
”Je mesure naturellement le poids de la responsabilité qui m’incombe de conduire le peuple togolais vers la victoire qu’il appelle de ses vœux, au moment où notre pays, ruiné et meurtri par plusieurs décennies d’improvisation, de gabegie et de violations massives des droits humains, attend impatiemment de connaître le changement libérateur et refondateur, le changement qui permet l’instauration de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance au Togo” a dit Jean-Pierre Fabre.
Il poursuit en invitant les autres de ne pas s’arrêter là. Il poursuit en ces termes : ”Je sais pouvoir compter sur le courage, la détermination, et l’engagement de tous pour m’accompagner dans l’accomplissement de cette œuvre salutaire qui appelle une vigilance de tous les instants et une cohésion à toute épreuve au sein de notre parti, un soutien franc et ferme des partis alliés et amis et une mobilisation générale de toutes les forces de l’alternance et du changement. J’entends pour ma part, eu égard à la noble mission dont vous m’investissez, poursuivre sans relâche, toutes les initiatives visant à rassembler et à canaliser toutes les forces démocratiques pour assurer la victoire du peuple togolais en 2015.
Après avoir dit cela, sa fausse modestie qui l’amène à parler de rassemblement sonne creux. Que de contradictions quand il parle à répétition de stratégie commune de l’opposition. Au cours de ce Congrès, dit-il, l’ANC a réitéré son adhésion pleine et entière à une stratégie commune de l’opposition pour gagner les prochaines élections et gérer en commun l’alternance et le changement démocratiques, que les populations togolaises appellent de leurs vœux.
” C’est dans le même esprit qu’à la rencontre de Wuppertal en Allemagne, il y a quelques semaines, j’ai invité nos compatriotes de la diaspora à s’engager résolument aux côtés des populations togolaises, pour amener les leaders politiques de l’opposition, à prendre la juste mesure des enjeux de l’alternance et du changement au Togo, en vue de faire bloc autour du candidat à même de conduire à son terme, la lutte que nous menons depuis tant d’années” poursuit-il. Et ce candidat, à même de conduire à son terme, la lutte n’est autre que…LUI, Jean-Pierre Fabre.Qui trompe qui ?
Comme nous l’avions toujours souligné, Jean-Pierre Fabre considère les autres leaders de l’opposition comme ceux de seconde zone, ceux qui ne s’alignent que sur les propositions de l’ANC. La stratégie du moi ou rien refait surface. Ce qui est sûr , à force de croire qu’il est le seul dépositaire de la volonté populaire, Jean-Pierre Fabre fait injure à une grande partie des togolais qui n’appartient pas à son parti et qui ne partage pas ses opinions. Le temps viendra où il ira devant ces togolais qu’il méprise pour quémander leur suffrage. A ce moment-là seulement il comprendra ce que veut dire fierté, dignité et loyauté.

Parole, parole, parole…
Les esquisses du projet de société de l’ANC que Jean-Pierre Fabre a évoqué dans son speech démontre une fois encore que le peuple togolais a raison de regarder dans une autre direction et de ne pas suivre des aventuriers qui ne savent pas où leurs pas les mènent.
Jean-Pierre Fabre affirme qu’après plus de 50 ans d’indépendance, malgré les efforts et les sacrifices imposés aux populations au nom du développement. Les Togolaises et les Togolais vivent encore en dessous du seuil de la pauvreté et que pour sortir le pays de cette situation de précarité et permettre aux travailleurs et aux populations laborieuses d’accéder rapidement à des conditions de vie décente, il a la capacité d’engager des politiques volontaristes de croissance avec notamment, des actions vigoureuses et urgentes dans les domaines de la santé et de l’éducation, dans les domaines de l’agriculture et du développement rural, dans les domaines de l’énergie, des infrastructures et de l’assainissement, dans les domaines de la sécurité publique et des secours d’urgence. On est tenté d’être d’accord avec lui sauf qu’il ne nous dit pas comment il compte engager ces politiques vigoureuses. Il ne nous dit pas aussi les actions vigoureuses et urgentes qu’il compte mener dans les domaines de la santé et de l’éducation.
”Que les populations togolaises de la périphérie de la capitale aussi bien que des localités des profondeurs du pays, manquent d’eau potable, et qu’elles soient contraintes, aujourd’hui en 2014, de s’abreuver dans les eaux verdâtres et insalubres des marres et des marécages, est un véritable scandale !” Soit ! mais alors, que fera-t-il ? Creusera-t-il des forages ? Combien ? Pour toute réponse, le candidat naturel de l’opposition dit que son ambition est de fournir de l’eau potable à l’ensemble des populations togolaises dans un moyen terme d’au moins 5 ans. Démagogie ça s’appelle.
Passons sous silence son idée sur sa ” saine gestion des finances de l’Etat et des entreprises publiques, soutenue par un secteur privé réhabilité et remis en confiance, notamment grâce à une fiscalité transparente, une procédure d’attribution des marchés non discriminatoire et une justice indépendante”.
Bref, la critique est aisée, mais l’art est difficile. Ce qui est sûr, aucun togolais n’osera laisser son avenir et l’avenir de ses enfants dans les mains de ces messieurs.
Ali Samba

Latest Posts

Don't Miss

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...

Solutionner les problèmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Au nombre des défis qui attendent le gouvernement du Premier Ministre Sélom Komi KLASSOU figurent les problèmes dans les secteurs de la santé et...