Latest Posts

PRÉSIDENTIELLE 2015 : Début de l’opération des révisions électorales dans la zone 3

La révision des listes électorales en vue de la prochaine présidentielle a démarré ce lundi dans la zone 3, dernière localité prévue pour cette opération. La zone 3 comprend les CELI (Commission Electorale Locales Indépendantes) de : Tchaoudjo, Assoli, Dankpen, Bassar, Binah, Kozah, Doufelgou, Keran, Oti, Tandjoaré, Tone, Cincasse et Kpendjal.
Dans la Kozah, les Centres de Recensement et de Vote (CRV) ont ouvert tôt lundi matin. Un tour dans les différents CRV a permis de constater que tout allait bien hormis quelques petits dysfonctionnements techniques enregistrés par endroits.
Pour le Préfet de la Kozah, le Colonel Bakali Hèmou Badibaou qui a visité 9 localités cette matinée, les opérations ont bien démarré dans sa préfecture.
Un futur électeur rencontré à la sortie d’un centre d’enrôlement nous a fait savoir que l’accueil était chaleureux et que la performance des opérateurs de saisie lui a permis d’obtenir en quelques minutes, sa carte d’électeur. Il a fait savoir que la qualité des images lui allait droit au cœur. Précisons que cette opération de révision des listes électorales prendra fin le 23 février dans la zone 3.

Pendant ce temps l’UFC  était à Bè Kondjindji
L’Union des Forces de Changement (UFC), poursuit sa campagne de sensibilisation et de remobilisation de la ”troupe” en vue de la prochaine présidentielle.
Après Adamavo le 1er février, l’état major de cette formation s’est rendu ce dimanche à Bê-Kodjindji pour un meeting de sensibilisation et d’information sur la vision du parti.
Gilchrist Olympio (président de l’UFC) et plusieurs de proches collaborateurs sont largement revenus sur l’accord conclu en mai 2010 – au lendemain de la dernière présidentielle – avec le parti au pouvoir. Cet accord qui a d’ailleurs entraîné le clash au sein du parti et provoqué le départ de certains +lieutenants+ de M.Olympio qui ont finalement créé leur propre parti politique : l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC, actuel principal parti de l’opposition).
Gilchrist Oltmpio a longuement expliqué aux militants et sympathisants de son parti, les avantages liés à cet accord, notamment l’apaisement observé depuis quelques temps, la liberté d’expression et surtout de manifestation. Car de nos jours, les partis politiques peuvent organiser librement leurs manifestations, chanter et crier dans les rues, pourvu qu’ils respectent les textes.
Grâce au climat de paix qui règne dans le pays ces dernières années, plusieurs partenaires bilatéraux et institutions internationales financières ont repris leur coopération avec le Togo, s’est vanté le président de l’UFC.
“Nous devons rester ensemble pour développer ce pays et permettre aux uns et aux autres de vaquer librement à leurs occupations quotidiennes. Ce pays doit tourner dos à la violence”, a déclaré Adolphe Koudama, responsable de l’UFC pour le 3è arrondissement.
“Nous devons vivre dans la convivialité, raison pour laquelle, nous tendons la main à tout le monde pour travailler ensemble pour ce pays”, a-t-il souligné.
Les premiers responsables de l’UFC ont profité de l’occasion pour annoncer un grand meeting, rencontre au cours de laquelle le parti se prononcera sur sa participation ou non à la prochaine présidentielle.

L’ANC dans le bas-Mono
Que se soient à la place publique de Kpéssou, à l’EPP d’Agomé- glozou  et aux autres endroits, le message du Président  National de l’ANC a été celui  des remerciements pour les  suffrages accordés à son parti lors des législatives de 25 juillet 2013, des échanges avec les populations  pour s’enquérir de leurs  difficultés quotidiennes et de la nécessité des réformes politiques avant toute élection ainsi que l’organisation rapide des locales institutionnelles.
Pour le Président  National, qui  partage avec les populations leurs vécus quotidiens, ce pays doit retrouver sa lettre de noblesse  qu’il avait perdue  plus d’un demi-siècle déjà. Il a demandé à ces dernières de prendre encore un peu de patience et de se mobiliser pour la présidentielle en vue car, c’est seulement par l’alternance politique que le citoyen togolais  se sentira fier de l’être. “Ceux qui dirigent notre pays, depuis bientôt un demi siècle,  ne se soucient  guerre du bien-être des citoyens et du développement du pays. Il est maintenant temps que  vous, populations togolaises preniez conscience des  dysfonctionnements érigés en règles  de gouvernance par le régime RPT/UNIR  afin qu’ensemble nous mettions fin à ce système qui s’enrichit sur le dos du peuple et  qui continuent d’endetter, voire surendetter le peuple auprès des bailleurs de fonds à leur propre profit. “, a  martelé le Président National, Jean-Pierre FABRE.
Rappelons que dans toutes les localités sillonnées, les bureaux cantonaux ont été présentés au Président National qui a demandé aux membres  de s’atteler à la mission pour laquelle ils sont constitués. Il s’agira essentiellement pour ces bureaux d’informer et de mobiliser les populations et de réfléchir  dès à présent aux choix  des membres  qui peuvent valablement représenter le parti dans les bureaux de vote lors des scrutins à venir.
Pour la localité d’Agbétiko, les populations ont soulevé un problème  qui ne relève plus de notre époque. Il s’agit des difficultés administratives quotidiennes qu’ils rencontrent pour mener librement leurs activités politiques. C’est ainsi que les représentants du régime décadent RPT/UNIR a tout mis en œuvre pour la tenue du meeting de ce jour.
Pour Jean-Pierre FABRE, le RPT a certes changé de nom pour s’appeler désormais UNIR mais en réalité c’est toujours le même régime autocrate qui ruine ce pays depuis près de cinquante ans et qui a réduit les Togolaises et les Togolais à la misère et à l’esclavage. Quand le serpent mue devient-il lézard ? sous les applaudissements des militants et sympathisants venus le voir. Il est que ça change au Togo et c’est ensemble que nous allons imposer ce changement  a-t-il conclu.
Tant à Hompou, la 4ème localité  visitée qu’à Aloémé  et Logomé où le Président a marqué des arrêts pour saluer les populations,  ces dernières ont favorablement  accueilli le message du Président  et ont promis le soutenir dans sa quête de la liberté pour tous.
Source : savoirs News et anctogo.com

Latest Posts

Don't Miss

Soyons sérieux !

Des ministres en congés depuis le 31 juillet, c'est par ce titre que nos confrères de l'Agence de presse Savoirs News nous apprennent que...

Un retour “nonsense”

Seuls les klaxons des " zemidjan " de l'aéroport de Lomé à son domicile ont annoncé, fidèles à leur job, le retour de Jean-Pierre...

GOUVERNEMENT : Komi Sélom Klassou veut intensifier le dynamisme de la diplomatie togolaise et poursuivre le renforcement de la sécurité des Togolais

Les derniers événements liés à la sécurité dans la sous région ouest africaine en proie aux menaces  tous ordres confirment le gouvernement dans sa...

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...