Latest Posts

Politique Appel des Patriotes : Fulbert Attisso lutte contre les moulins à vent

Fulbert Attisso, initiateur de l'Appel des Patriotes
Fulbert Attisso, initiateur de l’Appel des Patriotes

L’union de l’opposition est devenue une obsession pour Fulbert Attisso, l’initiateur du concept de ”l’Appel des patriotes”. ” L’union à tout prix sinon rien ne sera facile pour l’opposition lors de l’élection présidentielle de 2015 ” estime Fulbert Attiso qui en appelle aux états généraux de l’opposition.  Si on peut louer l’initiative de ce tribun de la politique togolaise qui fait parler de lui à la veille des élections présidentielles depuis 2010, on peut aussi aisément avouer que l’initiative est presqu’un mort-né.
L’impossible union de l’opposition
Depuis quelques jours, quelques dirigeants de la coalition Arc en ciel sont en Europe où ils écument les couloirs des pouvoirs européens et rencontrent des personnes pour des discussions sur la situation politique au Togo et éventuellement demander des soutiens pour l’élection présidentielle de 2015. Cette ”tournée” de la coalition Arc-en-ciel intervient quelques mois après celle effectuée par Jean-Pierre Fabre qui lui aussi est allé plaider la cause de son parti auprès de ses partenaires européens.
Sur le plan intérieur, l’ANC vient de boucler une tournée dans la région maritime en faisant des meetings dans les villages de la zone. Des meetings de sensibilisation sont régulièrement effectués dans les quartiers de Lomé pour la mobilisation des militants et sympathisants. De ce côté-là, portes et fenêtres sont closes au niveau de la coalition Arc en ciel.
Comme on peut le constater, les deux  grands groupes de l’opposition ont déjà une idée de leur programme d’action d’ici la présidentielle de 2015. Chacun de ces regroupements déroulent d’ores et déjà leurs  agendas sans aucun clin d’œil à l’autre. Dans cette situation, l’on se demande comment ces formations politiques peuvent se coaliser avant le scrutin. Il n’est de secret pour personne que l’ANC se la joue solo et ne le cache pas. Forte de son statut de chef de file de l’opposition, Jean Pierre Fabre fait comprendre à qui veut l’entendre que ce n’est pas à l’ANC d’aller dans une quelconque union, mais bien au contraire, c’est aux autres de venir le rejoindre s’ils veulent.
Et depuis que Fulbert Attisso a remis au goût du jour cette idée, les responsables de l’ANC ont bien fait comprendre  à l’opinion qu’ils ne sont pas intéressés. ” Le CST n’est pas indispensable à l’union de l’opposition, mais reste un acteur majeur de l’union” disait Fulbert Attisso. Une logique simple voudrait qu’on dise que cette union ne se fera pas si l’acteur majeur est absent.

L’échec annoncé des états généraux de l’opposition
Fulbert Attisso a beau être un érudit, un scrutateur de la  vie politique du Togo, un trublion de la scène politique de notre pays, il se trompe largement sur certaines réalités du Togo. Tout comme en 2010 avec la création de son mouvement MCA qui avait fait couler beaucoup d’encre et de salive avec les conséquences que l’on sait, Fulbert Attisso, cette fois-ci encore, fait fausse route en avançant l’idée des états généraux de l’opposition car le timing politique ne sied pas.
D’abord, qui va appeler à ces états généraux et les organiser? Surement pas Fulbert Attisso et son ” Appel des Patriotes”, lui qui n’inspire pas confiance à l’ANC et qui n’approuve pas ses méthodes. Dans cette atmosphère de méfiance et de suspicion savamment entretenue par les militants, bien malin celui qui peut entreprendre cette initiative en ce moment ?
Ensuite, Fulbert Attisso considère ces états généraux de l’opposition comme l’antichambre de l’union de l’opposition. ” Que  d’autres  entités nous rejoigne ou pas, il est important que  les états généraux de l’opposition se fasse  parce qu’ils constituent un préalable à l’union de l’opposition”, dit- il.  On peut croire à la bonne foi de Fulbert Attisso mais il faut reconnaître qu’ici aussi, l’échec est annoncé car l’ANC n’est pas intéressé ou alors, si par miracle il participe à ses débats, ce sont les idéaux du parti qui doivent prévaloir, ce qui risque de froisser les autres formations politiques qui ne voudront pas l’entendre de cette oreille. Et donc…
Enfin, Fulbert Atisso aura du pain sur la planche parce que, contrairement à lui, les partis de l’opposition, eux-mêmes ne croient pas et ne croient plus à une union de leur camp. Les chefs de partis qui sont courageux l’expriment vertement et sans ambages à qui veut l’entendre. Que ce soit au CAR, à la CDPA, à l’ANC, chacun veut prêcher pour sa chapelle. Fulbert Attisso ferait mieux d’économiser sa force et son énergie et de les consacrer à d’autres cordes de son arc. Ecrire peut-être. Car, des états généraux de l’opposition et de l’union de  cette opposition, il n’y en aura point à moins que …
A.S.

Latest Posts

Don't Miss

TOGO-JEUNESSE : Victoire Tomégah-Dogbé appelle la jeunesse togolaise à “s’engager dans une alliance constante avec le gouvernement”

"L'engagement civique de la jeunesse", c'était le thème de la journée mondiale de la Jeunesse, une occasion pour la ministre du développement à la...

PREMIER COLLOQUE PANAFRICAIN DE LA JEUNESSE : LE BURKINA FASO A TENU LE PARI

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la jeunesse, chaque 12 août, le Burkina Faso a organisé du 12 au...

Un peu plus de trois mois après la victoire de Faure Gnassingbé pour son 3è mandat à la tête du Togo, le président de...

POLITIQUE/L’ANC A LA DÉRIVE : Jean-Pierre Fabre, bientôt abandonné par les siens ?

Arrivé en deuxième position lors de la Présidentielle d'Avril 2015, Jean-Pierre Fabre et son parti l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC)  croient encore être...

Soyons sérieux !

Des ministres en congés depuis le 31 juillet, c'est par ce titre que nos confrères de l'Agence de presse Savoirs News nous apprennent que...