Latest Posts

MILLENIUM CHALLENGE CORPORATION : Le Togo veut mettre les bouchées doubles pour y parvenir

Le Millennium Challenge Corporation (Société du Compte du Millénaire /MCC), organisme gouvernemental des Etats-Unis d’Amérique, a été conçu par le Congrès américain en janvier 2004 pour réduire la pauvreté dans le monde, à travers la croissance économique durable dans les pays en voie de développement. Et depuis, plusieurs pays africains ont su s’adapter aux exigences  du MCC pour accéder aux fonds mis à  disposition par le gouvernement américain. Depuis le début de cette année, le Togo s’est aussi engagé dans cette voie.  Si des efforts se font dans les domaines des critères qui permettront au pays d’y accéder, beaucoup de chemin reste à faire.
Une séance d’explication de ce concept a été organisé les 22 et 23 Mai 2014 à Lomé à l’intention des organisations de la société civile et des opérateurs économiques. Cet atelier se voulait  un cadre de discussion sur les efforts du gouvernement togolais pour son éligibilité au MCA et sur les rôles potentiels que la société civile et les opérateurs économiques peuvent jouer  dans ce processus.
Pour la Représentante Résidente du PNUD au Togo, le Millenium Challenge Account offre l’opportunité au Togo non seulement de mobiliser des montants significatifs d’aide publique au développement sous forme de dons, mais également de prendre des mesures inclusives pour booster la mise en œuvre de ses projets de développement. Khardiata N’diaye Lo a ajouté que les progrès réalisés par le Togo depuis 2013, mériteraient d’être capitalisés pour accélérer l’accès du Togo au financement du Millenium Challenge Account”. Elle a d’ailleurs  félicité le Togo pour les avancées significatives réalisées dans la création d’entreprise, le respect des libertés civiles et le gain de 20 places dans le classement de Transparancy International dans la lutte contre la corruption.
L’ambassadeur des USA aux Togo, Robert Whitehead a noté les efforts que le gouvernement togolais entreprend pour répondre aux critères d’éligibilité. “Le comportement des élections législatives de juillet 2013 était tel que le Togo bénéficiera certainement d’une amélioration sur la prochaine fiche de score dans la catégorie des droits politiques” a-t-il dit.
Le diplomate américain a fait  remarquer que l’adoption et la mise en œuvre du  nouveau Code Pénal en cours d’examen à l’Assemblée Nationale contribuera à améliorer certainement   l’indicateur du Togo dans le domaine de la lutte contre la corruption.
Le chef de l’Etat a pris la mesure de la chose et  est engagé dans ce processus et  travaille avec méthode et rigueur, a laissé entendre son conseiller Stanislas Baba. Il a indiqué que le Président de la République  a signé le 08 mai dernier, un décret mettant en place la cellule MCA-Togo. Ce décret prévoit plusieurs organes et comités de pilotage, une coordination du MCA, des comités sectoriels. Pour Stanislas Baba, l’éligibilité de notre pays sera l’aboutissement d’un engagement politique au plus haut niveau de l’Etat. Ce sera aussi le fruit d’un travail gouvernemental efficace car des réformes courageuses seront élaborées et mises en œuvre pour asseoir durablement la bonne gouvernance politique, économique et sociale dans le pays.

Chose pas si simple
Au-delà de tous ces encouragements, tout le monde reconnait que le plus dur reste à faire car des 20 critères exigés par le MCC, le Togo n’a pu réaliser que 5 en 2013  contre 8 en 2012 selon le rapport du Conseil d’Administration du MCC. Ce qui n’est pas un bon score quand bien même le ministre de la Planification, du développement et de l’aménagement du territoire estime que “l’analyse des scores révèle non seulement une amélioration d’un certain nombre d’indicateurs (la création d’entreprises, la politique fiscale, l’accès au foncier et le genre dans l’économie) mais aussi un optimisme quant à la l’accession à l’éligibilité de notre pays.
Le mécanisme du Millenium Challenge Corporation présente un double avantage : il favorise l’appropriation effective des politiques et des objectifs de développement par les pays récipiendaires, et il engage l’ensemble des partenaires.
La gouvernance juste, l’investissement dans le capital humain, l’encouragement de la liberté économique doivent être désormais le crédo de tout le gouvernement sous l’impulsion du chef de l’Etat pour que le pays puisse bénéficier d’un moyen important et innovant de fourniture de ressources d’assistance à décaissement rapide pouvant avoir un impact immédiat sur les performances économiques des pays bénéficiaires.

Le Ghana, le Bénin, le Burkina-Faso et le Sénégal
Depuis sa mise en place en 2004, le MCC a signé 26 accords de dons de financement de programmes dont 15 avec les pays africains pour près de 5,6 milliards de dollars américains, soit 70% du total de l’enveloppe. Le Ghana, le Bénin et le Burkina-Faso ont déjà bénéficié de cette aide et continuent d’en bénéficier, grâce à un effort soutenu dans la mise en œuvre des réformes économiques, sociales et de gouvernance.
L’accord signé le 16 septembre 2009 à Washington entre le MCC et  le Sénégal  a permis à Dakar de bénéficier d’un don de 540 millions de Dollars, pour une durée de cinq ans, à partir de 2010. Les deux principaux domaines d’intervention de Millénium Chanllenge Account-Sénégal sont les ” Routes ” et l’ ” Irrigation et la gestion des ressources en eau’’. Cette manne financière avait permis au président Abdoulaye Wade de mener une grande politique de développement d’infrastructures routières dans la capitale et dans d’autres régions de pays. Il lui a aussi permis de donner un coup de fouet à la production agricole notamment la production de l’arachide et du riz.
Le Ghana est à sa deuxième phase de collaboration avec le MCC après la première qui a permis au pays la construction d’une nouvelle autoroute et d’autres voies de desserte des zones de production de produits agricole pour un montant de 547 millions de dollars. La nouvelle collaboration vise cette fois ci le développement du secteur de l’énergie et de l’accès au crédit.
En juillet 2008, le Millennium Challenge Corporation (MCC ) a signé un compact  de 480,9 millions de dollars d’une durée de cinq ans avec le gouvernement du Burkina Faso visant à réduire la pauvreté et à stimuler la croissance économique à travers des investissements stratégiques dans quatre  projets notamment celui du désenclavement qui va permettre  d’améliorer l’accès aux marchés agricoles par l’amélioration de segments de routes primaires et rurales, de réduire les temps de déplacement vers les marchés et réduire les coûts d’exploitation des véhicules, et enfin d’ assurer la durabilité des réseaux routiers grâce au renforcement de l’entretien des routes.
Pour le Bénin, ce sera 307 millions de dollars US sur une durée de cinq ans.  Le Programme devrait pouvoir atteindre jusqu’à cinq millions de bénéficiaires et sortir environ 250.000 Béninois de la pauvreté d’ici 2015 à l’exemple du projet  Accès au Foncier qui  devrait aider 115.000 ménages ruraux et urbains à jouir d’un droit de propriété plus sécurisé et plus utile; contribuer à réduire de 50% les litiges fonciers, et entraîner une augmentation de 10% de l’investissement dans le foncier rural et un accroissement de 20% de l’investissement dans l’immobilier urbain.
Si les autres pays ont pu bénéficier de cette manne financière, il n’y a pas de raison que le Togo n’y arrive pas. Il va falloir que le gouvernement togolais  retrousse les manches et aborde courageusement certaines réformes politiques et économiques. Le ministre de la planification et de l’aménagement du territoire Kokou Sémondji estime qu’il serait à la fois irresponsable et criminel pour le Togo de ne pas profiter de la manne offerte par le MCC. ”Pour cette année, le Togo s’est fixé comme objectif d’assurer son éligibilité” a-t-il dit. Dont acte. Car les autres pays voisins du Togo n’attendent pas.
Koudjoukabalo

Latest Posts

Don't Miss

GOUVERNEMENT : Komi Sélom Klassou veut intensifier le dynamisme de la diplomatie togolaise et poursuivre le renforcement de la sécurité des Togolais

Les derniers événements liés à la sécurité dans la sous région ouest africaine en proie aux menaces  tous ordres confirment le gouvernement dans sa...

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...