Latest Posts

MANIFESTATIONS : Des milliers de partisans du parti au pouvoir manifestent dans le calme à Lomé

Des milliers de partisans du parti au pouvoir dans les rues de la capitale
Des milliers de partisans du parti au pouvoir dans les rues de la capitale

Des milliers de militants et sympathisants de l’Union pour la République (UNIR, le parti au pouvoir) ont manifesté dans le calme le vendredi 21 Novembre à Lomé pour soutenir le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé dans l’épineuse question des réformes politiques au Togo.
Partis du Colombe de la Paix, les manifestants, vêtus pour la plupart de tee-shirt blanc , ont sillonné les rues de la capitale avant de chuter à la plage, en face de l’ancienne présidence. Plusieurs responsables du parti UNIR et des associations soutenant la politique du président Faure Gnassingbé étaient aussi dans la foule notamment le président de l’Assemblée nationale Dama Dramani.
“Nous ne sommes pas contre les réformes politiques, mais elles doivent se faire de manière consensuelle. Nous devons nous retrouver autour d’une table et discuter”, a déclaré  Foli-Bazi Katari, deuxième vice-président du parti UNIR.
Aucun incident n’a été enregistré durant la manifestation, encadrée par des forces de l’ordre. Le débat sur les réformes politiques fait rage depuis quelques semaines au sein de la classe politique.
De tels propos ont été déjà tenus la veille  dans la ville de Notsè où les responsables de l’Union pour la République (UNIR, le parti au pouvoir) ont animé, un meeting de sensibilisation, en vue de la présidentielle de 2015. C’est la place de l’indépendance de la ville qui a servi de cadre à cette manifestation politique à laquelle ont pris part plusieurs responsables de l’UNIR dont son vice-président Georges Aïdam.
Sélom Komi Klassou, premier vice-président à l’Assemblée nationale et cadre/UNIR de la localité, a, au début de la manifestation, remercié les fils et filles de la Préfecture de Haho d’avoir “massivement” fait le déplacement.
Les cadres du parti ont longuement invité les populations à l’apaisement pendant cette période très sensible. Ils les ont invitées à sortir massivement pendant la période de révision des listes électorales.
“Nous avons exhorté nos militants à faire toujours preuve d’apaisement. Aucun pays ne peut connaître la progression dans la division. Nous avons invité nos militants à cultiver l’esprit de paix et de tolérance”, a-t-il souligné, dénonçant “l’instrumentalisation des réformes politiques”.
“La politique prônée par le chef de l’Etat, c’est de cultiver l’esprit de la conciliation. Les togolaises et togolais doivent bâtir une citée où il fait bon vivre. Il n’est pas bon d’instrumentaliser la réforme. Pour le processus de réformes, UNIR dit Oui, mais dans un esprit de conciliation”.
Le premier vice-président du parti UNIR a abondé dans le même sens, appelant les militantes et militants du parti à l’apaisement, car le président de la République “est un homme doté d’esprit de paix pour tous”
Sources: Savoirnews

Latest Posts

Don't Miss

Soyons sérieux !

Des ministres en congés depuis le 31 juillet, c'est par ce titre que nos confrères de l'Agence de presse Savoirs News nous apprennent que...

Un retour “nonsense”

Seuls les klaxons des " zemidjan " de l'aéroport de Lomé à son domicile ont annoncé, fidèles à leur job, le retour de Jean-Pierre...

GOUVERNEMENT : Komi Sélom Klassou veut intensifier le dynamisme de la diplomatie togolaise et poursuivre le renforcement de la sécurité des Togolais

Les derniers événements liés à la sécurité dans la sous région ouest africaine en proie aux menaces  tous ordres confirment le gouvernement dans sa...

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...