Latest Posts

Législatives: L'”Union” ratée “Sauvons le Togo” / “Arc-en-ciel” due à des “contraintes matérielles”, selon le CST

 

Président de l'ANC
Jean Pierre Fabre, Président de l’ANC et membre du CST

L'”Union” ratée “Sauvons le Togo” / “Arc-en-ciel” est due à des “contraintes matérielles”, ont indiqué ce vendredi lors d’une conférence de presse des responsables du Collectif “Sauvons le Togo”. Ces deux regroupements avaient affiché leur intention de présenter une liste commune pour les élections législatives du 21 juillet. Mais à la dernière minute, chacun est allé de son côté. A défaut de cette liste unique, ils ont plutôt formé deux blocs.

Principal objectif de la conférence de presse: expliquer aux professionnels des médias ce vendredi, les situations ayant conduit les deux regroupements à déposer séparément leur liste.“La coexistence des listes du CST et de la Coalition Arc-en-ciel ne signifie pas une divergence de fond ni une opposition d’intérêts entre les deux regroupements. Des contraintes matérielles et les circonstances n’ont pas rendu possible un travail d’harmonisation. Malgré tout, le CST reste entièrement disposé à œuvrer avec la coalition +Arc-en-ciel+ à l’aboutissement de nos revendications, à la transparence des élections et à la victoire commune de l’opposition”, indique le CST dans une déclaration lue lors de cette conférence présidée par Aimé Gogué. Il était entouré de Patrick Lawson, Komi Wolou et Jil-Benoît Afangbédji. Selon Patrick Lawson, le fait de présenter deux listes, n’empêchera pas le CST et la Coalition de “mettre leurs moyens en commun” pour gagner les prochaines élections.“La volonté exprimée par le CST est d’entrer résolument en contact avec la Coalition +Arc-en-ciel+ pour que tous nos moyens soient mis en œuvre pour qu’on puisse ensemble avoir la majorité à l’Assemblée nationale. Nous devrions faire une campagne électorale qui ne soit pas agressive entre nos deux regroupements. Tels sont les points essentiels sur lesquels nous fondons notre collaboration avec nos camarades de la Coalition”, a-t-il indiqué.Rappelons qu’au total 12 partis politiques, 2 regroupements (au total 22 partis politiques) et 15 indépendants ont été enregistrés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à la date de clôture de dépôt des dossiers (mercredi dernier à minuit) pour ces législatives.Tous les dossiers enregistrés, après les vérifications administratives au ministère de l’administration territoriale, seront transmis à la Cour constitutionnelle qui va publier la liste des candidats au plus tard 25 jours avant la date du scrutin. 91 sièges sont à pourvoir contre 81 dans l’actuelle Assemblée nationale.

Avec Savoir News

Latest Posts

Don't Miss

Soyons sérieux !

Des ministres en congés depuis le 31 juillet, c'est par ce titre que nos confrères de l'Agence de presse Savoirs News nous apprennent que...

Un retour “nonsense”

Seuls les klaxons des " zemidjan " de l'aéroport de Lomé à son domicile ont annoncé, fidèles à leur job, le retour de Jean-Pierre...

GOUVERNEMENT : Komi Sélom Klassou veut intensifier le dynamisme de la diplomatie togolaise et poursuivre le renforcement de la sécurité des Togolais

Les derniers événements liés à la sécurité dans la sous région ouest africaine en proie aux menaces  tous ordres confirment le gouvernement dans sa...

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...