Latest Posts

Le Grand déballage de l’UFC/ Episode 3 :L’ANC peine à sortir la tête de l’eau

Hier des frères, aujourd'hui, des ''ennemies'' politiques...
Hier des frères, aujourd’hui, des ”ennemies” politiques…

Chaque semaine qui passe apporte son lot d’éclairage sur les catastrophes auxquels ce pays a échappé du fait de ses hommes politiques, notamment de ceux de l’opposition en l’occurrence l’UFC d’antan, qui se présentaient aux yeux du peuple comme les messies devant délivrés le pays du mal.
Remercions Dieu qu’il existe encore des Togolais que la mort n’a pas encore emporté pour situer les générations actuelles et surtout, celles du futur sur les faits et gestes de ceux qui avaient pris le peuple en otage parce que parlant en son nom.
Depuis que le Président de l’UFC a décidé de rompre le silence et rendre public quelques documents, le  peuple se rend compte du danger que le pays a frôlé quant aux attitudes et autres actes posés par Jean Pierre Fabre, Patrick Lawson, Ruben Doe Bruce et les autres ténors de l’UFC d’avant 2010.
Isabelle Améganvi, croyant une fois encore duper les togolais, vociférait hier lundi encore sur Radio Victoire qu’il met au défi Gilchrist Olympio d’apporter la preuve de leur participation à une discussion avec le RPT d’alors pour que ce dernier leur donne des postes ministériels. Mal lui en a pris puisque l’UFC vient de rendre public un courrier adressé au chef de l’état datant du 27 Novembre 2007 et qui porte à faux, les propos de Isabelle AMEGANVI.
” Je me félicite de l’esprit dans lequel se sont déroulés nos différentes discussions relatives aux préoccupations partagées d’un apaisement politique dans notre pays.
Je note avec satisfaction que la mise en place d’un accord politique bilatéral permettant la poursuite des réformes institutionnelles et constitutionnelles, accord qui constitue l’objet principal de ces discussions rencontre votre agreement.
Messieurs Patrick Lawson, vice-président, Jean-Pierre Fabre, secrétaire général, Georges Lawson, conseiller spécial du président national, Ruben Doe Bruce, conseiller au bureau national, représentent l’UFC à ces discussions. Il est souhaitable que cet accord bilatéral intervienne dans les meilleurs délais pour contribuer à l’avancée démocratique dans notre pays (…)
Enfin je pense qu’il vaut mieux remettre à plus tard, la question de la participation de l’UFC au gouvernement, en attendant que s’instaure un climat de confiance favorable”, écrivait Gilchrist Olympio à Faure GNASSINGBE.
Il semble alors que c’est cette rebuffade de Gilchrist Olympio quant à son refus de faire rentrer ses poulains dans le gouvernement qui aurait suscité la colère des nouveaux maîtres de l’ANC. Comme le laissait entendre la 2è vice-présidente de l’ANC, et à juste titre, au Togo le ridicule ne tue et n’a jamais tué. Que dire de la probité et de la moralité de ces leaders qui aspirent à gouverner ce pays dans le futur ?

Que dire de ceux qui ont érigé le mensonge en système de fonctionnement?
Qu’il est beau, ce tacle du président de l’UFC. La publication de cette lettre est  un pied de nez à ces messieurs et dames qui se font passer pour les” messieurs propres” de la politique togolaise et qui ne discutent jamais de leur entrée ” à la mangeoire”. Ainsi donc, a-t-on le droit de se piquer et de se demander si l’UFC des Jean Pierre Fabre, Patrick Lawson et autres pouvait aussi négocier l’entrée à un quelconque gouvernement RPT. Qui trompe qui finalement? Et demain, ce seront les mêmes qui viendront nous dire qu’un tel ment, que tel autre verse dans la délation et qu’il n’est pas digne de foi.
Pas plus tard que la semaine dernière, l’UFC mettait à nu le rôle joué par Patrick Lawson qui selon le parti, défend ardemment une stratégie de sauvegarde qui n’est rien d’autre que la nécessité de poursuivre les négociations entamées à Sant’Egidio avec le RPT et de parvenir au plus vite à un accord de partage de pouvoir. Il faut faire fi de l’hostilité et poser des actes concrets. Sa pensée est nette : il faut participer car les gens sont fatigués de gérer le verbe, écrivait Patrick Lawson.
Avouons quand même que le fait d’y penser donne du tournis et montre à quel point ce pays l’a échappé belle.Que nous réserve encore la gibecière de Gilchrist Olympio? Nous avons hâte de le connaître pour que le peuple reconnaisse enfin les vrais fossoyeurs de ses espoirs. De toutes les façons, ce n’est que le début du commencement car l’UFC semble s’être résolu à porter les bisbilles internes à la place publique. ”C’est un devoir de mémoire et le peuple a le droit de connaître la vérité et la réalité sur le passé politique” indique l’UFC.
Le peuple ne peut que se réjouir et attend de savoir à quelle sauce certains vautours de la politique voulaient le manger.
A. S.

 

Latest Posts

Don't Miss

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...

Solutionner les problèmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Au nombre des défis qui attendent le gouvernement du Premier Ministre Sélom Komi KLASSOU figurent les problèmes dans les secteurs de la santé et...