Latest Posts

Le 27 Avril : LE SPEECH DES PARTIS POLITIQUES

Faure Gnassingbé lors de son allocution, le 26 avril 2014.
Faure Gnassingbé lors de son allocution, le 26 avril 2014.

L’occasion était trop opportune pour la laisser passer sans poser un acte. C’est ainsi que quelques formations politiques, à l’instar du discours du chef de l’état, ont livré des messages à la nation. Comme on peut s’en douter, les préoccupations ne sont pas les mêmes, de mêmes que les visions.
L’appel de Faure Gnassingbé à dépasser les calculs partisans
Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé  invite la classe politique “à dépasser les calculs partisans et les préoccupations électoralistes immédiates”, dans un message à la nation à l’occasion de célébration du 54è anniversaire de l’indépendance du Togo.
Faure Gnassingbé indique qu’il n’est pas étonnant que “le débat sur les réformes politiques soit si animé, à moins d’un an de la prochaine élection présidentielle. Cependant, le débat doit être utile et fécond. Il doit faire avancer  la communauté de destin que le gouvernement s’efforce  de construire ensemble. ” Dans cet effort qui nous mobilise depuis plusieurs décennies, notre force ne peut  résider que dans notre aptitude à savoir ce que nous voulons pour nous-mêmes et pour notre pays”, a dit  Faure Gnassingbé dans son message.
A propos des réformes constitutionnelles et institutionnelles, le Chef de l’Etat  a invité  toute la classe politique à dépasser les calculs partisans et les préoccupations électoralistes immédiates et inviter chacune et chacun à dépassionner le débat, à ne se laisser guider que par le souci primordial de doter le pays d’un édifice institutionnel propice à son plein épanouissement.
“Tâchons surtout d’avancer, en ayant à l’esprit notre responsabilité historique de préserver le climat d’apaisement que notre pays a su retrouver après tant de péripéties”, a ajouté le président togolais.

L’ANC et la mobilisation pour un dialogue franc et structuré

Jean-Pierre FAbre, président national ANC
Jean-Pierre Fabre, président national ANC

Le leader de l’ANC a saisi aussi l’occasion de la célébration de cette fête nationale pour appeler à une “mobilisation” pour un “dialogue franc et structuré” en vue des réformes constitutionnelles et institutionnelles avant la présidentielle de 2015.
“Dans la perspective de notre victoire, la victoire des forces de l’alternance et du changement en 2015, nous vous appelons tous, dès maintenant, à une mobilisation générale, pour qu’ensemble, avec cette foi, ce courage et cette détermination, nous obtenions, conformément à l’Accord Politique Global (APG), un dialogue franc et structuré, permettant l’adoption et la mise en œuvre consensuelles des réformes politiques, l’amélioration conséquente du cadre électoral et l’organisation rapide des élections locales”, a déclaré M. Fabre dans un message à la nation.
Le leader de l’ANC a aussi mis en garde les autorités togolaises contre leurs manœuvres dilatoires, car elles doivent comprendre, avec la mobilisation du samedi 26 avril, qu’elles entendront ainsi gronder la rue, de Lomé à Cinkassé, tant que les réformes politiques de l’APG, ne seront pas faites à la satisfaction des populations.
“La tournée de l’ANC en cours sur le territoire national, avec le soutien des partis membres du FRAC et du CST, nous édifie davantage sur l’état calamiteux du pays et la détresse des populations face au manque de perspective d’amélioration de leurs conditions de vie, inexorablement rythmées au quotidien par le manque d’eau potable, d’infrastructures scolaires et sanitaires, de routes bitumées ou de pistes carrossables. A cette situation désespérante s’ajoutent, en période électorale, des achats massifs de vote au moyen de divers artifices, a affirmé le président de l’ANC.
Parlant de l’élection présidentielle de 2015, Jean Pierre Fabre rappelle que c’est une   occasion de mettre fin à l’impunité, à l’injustice, aux violations intempestives de la Constitution, des lois ainsi que des droits et libertés des citoyens.

L’UFC, LE CHANGEMENT ET LE VIVRE ENSEMBLE

Gilchrist Olympio, président national de l'UFC
Gilchrist Olympio, président national de l’UFC

Gilchrist Olympio, le leader de l’UFC et les cadres de son parti ont célébré, à leur manière, le 54ème anniversaire de l’indépendance du Togo sous le signe de la paix, du pardon, de la réconciliation, de l’union et du dialogue qui doivent aboutir au consensus.
Gilchrist Olympio, estime que son parti est venu annoncer le changement et que  l’UFC, étendue de Lomé jusqu’à Cinkassé, a sa participation complète dans les négociations pour arriver de façon paisible au changement qui s’impose à notre pays”.
A en croire le Président national, l’UFC est prêt pour prendre les rênes du pays.”Nous sommes un parti politique et il ne faut pas oublier que notre ambition, c’est soit de prendre le pouvoir  nous-mêmes ou soit de nous associer pour le pouvoir et de gouverner ce pays. Je crois que nous sommes prêts à le faire”, a précisé M. Olympio.
L’honorable Djimongou, député UFC à l’assemblée Nationale a de son côté, expliqué une fois encore à leurs militants et sympathisants, les raisons qui ont poussées le parti à rentrer au gouvernement en 2010. L’UFC a signé l’accord avec le RPT pour “apprendre à gouverner”, pour jeter les bases d’une “alternance politique pacifique” et pour “amorcer le développement économique et social”. “Nous sommes allés travailler pour le peuple Togolais, pas pour le RPT” a-t-il expliqué.
Pour le secrétaire général de l’UFC, cet accord a permis de créer un climat d’apaisement, ” la preuve, c’est que pour la première fois au Togo en 2013, des élections se sont passées sans effusion de sang “, a-t-il souligné. Il continu en disant qu'” En trois (3) ans de collaboration avec UNIR, nous avons construit plus de routes qu’Eyadéma Gnassingbé en 40 ans. Les partenaires économiques ont renoué les liens avec le Togo, voilà pourquoi nous disons à l’UFC que le chemin de l’alternance politique et du développement économique, c’est avec Gilchrist Olympio
La Rédaction

Latest Posts

Don't Miss

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...

Solutionner les problèmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Au nombre des défis qui attendent le gouvernement du Premier Ministre Sélom Komi KLASSOU figurent les problèmes dans les secteurs de la santé et...