Latest Posts

JEUNESSE : ESSAI GAGNANT DU PROVONAT, LE GOUVERNEMENT VEUT PERENNISER LE PROGRAMME

Initié en 2004 sous l’égide du Ministère de l’Economie et des Finances avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), et identifié comme programme pertinent susceptible d’avoir une forte valeur ajoutée au regard des problématiques qu’il entend traiter notamment l’engagement civique d’une part et l’employabilité des jeunes d’autre part, le gouvernement togolais décida de la relance du ” Programme de Promotion du Volontariat National au Togo (PROVONAT) ” en 2010 sous la tutelle du ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Ce programme de promotion de volontariat est conçu autour de trois éléments clés à savoir : la mobilisation et la valorisation sociale et économique des ressources humaines disponibles dans le pays, la promotion et la valorisation de l’engagement volontaire à travers la participation des jeunes aux solutions de développement du pays et l’amélioration des conditions de vie des populations pauvres en créant une meilleure capacité au niveau des communautés et des structures d’appui.

Le PROVONAT, un grand intérêt pour la jeunesse togolaise
Trois ans après son démarrage, le programme jouit aujourd’hui d’un grand intérêt sur le plan national et international. Sa réussite s’est bâti autour de divers atouts dont il a bénéficié.
D’abord, une volonté politique affirmée par le gouvernement togolais et du Chef de l’Etat à voir aboutir le projet. Et comme la volonté seule ne suffit pas, le gouvernement s’est engagé à financer le programme. Selon la ministre de tutelle Victoire Sidemeho Tomégah-Dogbé, la contribution de l’Etat est actuellement de l’ordre de 3 milliards de Francs Cfa par an.
Ensuite, la création du Conseil National de Volontariat National et du Comité de Gestion du Volontariat National par voie de loi a permis de garantir un bon ancrage institutionnel de ceux-ci.
Enfin, une déconcentration réussie au niveau régional par la création de Centres Régionaux de Volontariat (CRV) dans les 5 régions économiques du Togo. Le PROVONAT travaille en collaboration avec les structures locales : les services techniques déconcentrés de l’Etat, les communes, les ONG, les communautés de base, les populations et tous les acteurs impliqués dans le développement social, économique et environnemental du pays pour atteindre ses objectifs
Ainsi, au ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, on affirme que le PROVONAT se révèle être un Programme absolument pertinent en raison de sa cohérence avec le cadre des politiques et stratégies de développement au Togo, de son adéquation avec les besoins des bénéficiaires, de la conception du document de projet qui a été très flexible et évolutive, de l’approche participative mise en œuvre et des approches techniques déployées qui ont permis de maximiser les résultats en peu de temps.
Les statistiques montrent que la situation de l’emploi des jeunes est toujours préoccupante malgré les efforts déployés. Le taux de chômage est de 6,5% pour l’ensemble de la population et de 10% pour les jeunes. Quant au sous-emploi, il est passé de 26,1% en 2006 à 22,8% en 2011. Il s’agit certes d’une tendance à la baisse (de 2,7%), mais qui cache mal les nombreux défis qui subsistent. Au nombre des multiples difficultés qui émaillent le parcours des jeunes dans leur processus de recherche d’emploi, on note le manque d’expérience.
” A ce titre, dans la mesure où le PROVONAT ambitionne d’offrir aux jeunes l’opportunité de faire leurs preuves sur le marché du travail et d’acquérir par là une certaine expérience, ce programme répond parfaitement à leurs attentes”, a laissé entendre la ministre en charge du PROVONAT.

Plus de 6000 volontaires
Trois années après le démarrage de sa mise en œuvre, le nombre de volontaires mobilisés à accru chaque année. La ministre Victoire Sidémého Tomégah-Dogbé affirme que depuis son lancement en juin 2011 près de 5000 volontaires dont 42% de femmes, en majorité des jeunes diplômés sans emploi et des primo demandeurs d’emploi issus de différents domaines de formation et de qualification ont été mobilisés et déployés au sein d’organisations de la société civile, dans les collectivités territoriales, dans les organismes privés à caractère d’insertion professionnelle et dans des structures relevant de l’administration publique. 1000 volontaires en 2011, 1500 en 2012, 1530 en 2013 et 2000 en 2014.

Pérenniser le PROVONAT
La mise en œuvre du programme a démontré que cette initiative de mobilisation et de valorisation des ressources humaines disponibles dans le pays sert effectivement de levier pour accélérer le rythme d’atteinte des OMD.
La mobilisation des volontaires a permis de promouvoir dans le pays dans de nombreux secteurs comme :
– La santé pour tous
Près d’un millier de volontaires du corps de la santé ont été mobilisés et affectés dans toutes les formations sanitaires du pays en milieu urbain, semi urbain et rural. – Le développement communautaire
– La protection de l’enfance : les volontaires ont principalement eu à faire des interventions pour réduire le trafic des enfants, la prise en charge des enfants en difficultés afin de faciliter leur retour dans leur famille.
– Le développement agricole : Dans le cadre de la mise en œuvre du vaste programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire de notre pays des centaines de volontaires accompagnent sur le terrain des structures dédiées à cet effet.
”Au regard de ces différents changements enregistrés grâce à la contribution des jeunes volontaires, il nous ait facile de conclure sur l’efficacité de la promotion du volontariat dans notre pays.Plus qu’une simple initiative le volontariat représente pour nous un extraordinaire outil de développement et d’inclusion sociale. Nous nous lançons le pari de pérenniser le volontariat dans notre pays” a indiqué la ministre Victoire Sidémého Tomégah-Dogbé.

Latest Posts

Don't Miss

TOGO-JEUNESSE : Victoire Tomégah-Dogbé appelle la jeunesse togolaise à “s’engager dans une alliance constante avec le gouvernement”

"L'engagement civique de la jeunesse", c'était le thème de la journée mondiale de la Jeunesse, une occasion pour la ministre du développement à la...

PREMIER COLLOQUE PANAFRICAIN DE LA JEUNESSE : LE BURKINA FASO A TENU LE PARI

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la jeunesse, chaque 12 août, le Burkina Faso a organisé du 12 au...

Un peu plus de trois mois après la victoire de Faure Gnassingbé pour son 3è mandat à la tête du Togo, le président de...

POLITIQUE/L’ANC A LA DÉRIVE : Jean-Pierre Fabre, bientôt abandonné par les siens ?

Arrivé en deuxième position lors de la Présidentielle d'Avril 2015, Jean-Pierre Fabre et son parti l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC)  croient encore être...

Soyons sérieux !

Des ministres en congés depuis le 31 juillet, c'est par ce titre que nos confrères de l'Agence de presse Savoirs News nous apprennent que...