Latest Posts

Faire économie des agitations politiques

S’il est un conseil à donner aux politiques, c’est justement de faire économie des projetys d’agitations politiques. Généralement, ces agitations ne donnent rien absolument comme résultat si ce n’est des pertes de temps et d’énergie. Au lieu de penser à comment améliorer le bien être des populations, leurs électeurs, comment contribuer par des projets porteurs au rehaussement du niveau de vie des populations, et donc de leurs militants qui les suivent dans les marches hebdomadaires, il serait plus judicieux pour nos politiques professionnels de penser autrement la politique. Faire la politique ou être opposant… à vie n’est pas un titre, une décoration, ni une profession qui fait vivre et nourrit son homme. Certes avec le cas togolais, l’n peut être amené à croire le contraire. En ce sens que, être politique au Togo, c’est être business man. La politique rapporterait et pour cela, il faut toujours demeurer radical et ne rien entendre, ne pas chercher à voir les réalités en face, à réfléchir.

L’opposition ne se définit uniquement pas par les agitations physiques et stériles. Etre bon opposant, c’est plutôt être agité positivement et chercher à améliorer le bien être des populations. Ce n’est pas en abusant à satiété des militants, en les jetant dans les rues à longueur de journée qu’on est bon opposant, leader politique. C’est triste et malheureux. Nous comprenons aisément que cela devient finalement du « bitos » au dos des populations. Et dans le cas d’espèce, les esprits avertis ne les suivent plus ou sont même fatigués de revivre les mêmes situations et de répéter les mêmes gestes. Malheureusement on les y oblige. Et naïfs et désœuvrés qu’ils sont, ils se prêtent au jeu, se déversent dans les rues, sans savoir réellement, avec conviction, ce qu’ils y recherchent. Bref, on surfe sur la misère de certains pour se dorer en espérant très bientôt se mirer. Et pour y parvenir peut être un jour, on fait dans la promotion des agitations politiques. Au lieu d’en faire économie et prospérer par des propositions de lois et de projets au parlement pour améliorer un peu plus le vécu quotidien. On attend allègrement la poule aux œufs d’or. Bien plus on s’attend à une partie de remise de dons et jouets aux enfants du SOS  village d’enfants. Triste réalité tout de même.

Crédo TETTEH

 

Latest Posts

Don't Miss

TOGO-JEUNESSE : Victoire Tomégah-Dogbé appelle la jeunesse togolaise à “s’engager dans une alliance constante avec le gouvernement”

"L'engagement civique de la jeunesse", c'était le thème de la journée mondiale de la Jeunesse, une occasion pour la ministre du développement à la...

PREMIER COLLOQUE PANAFRICAIN DE LA JEUNESSE : LE BURKINA FASO A TENU LE PARI

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la jeunesse, chaque 12 août, le Burkina Faso a organisé du 12 au...

Un peu plus de trois mois après la victoire de Faure Gnassingbé pour son 3è mandat à la tête du Togo, le président de...

POLITIQUE/L’ANC A LA DÉRIVE : Jean-Pierre Fabre, bientôt abandonné par les siens ?

Arrivé en deuxième position lors de la Présidentielle d'Avril 2015, Jean-Pierre Fabre et son parti l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC)  croient encore être...

Soyons sérieux !

Des ministres en congés depuis le 31 juillet, c'est par ce titre que nos confrères de l'Agence de presse Savoirs News nous apprennent que...