Latest Posts

Excès de consommation de boissons énergisantes, un danger qui guette la jeunesse togolaise

Des boissons énergisantes sur les rayons d’une boutique
Des boissons énergisantes sur les rayons d’une boutique

La scène que nous avons vécu il y a quelques jours peut paraître cocasse mais elle inquiète. Un jeune homme d’une vingtaine d’année se plaignait de palpitation au cœur après avoir ingurgiter une dizaine de canette d’une boisson dite énergisante. Ses camarades d’infortunes étaient sceptiques quand un passant leur disait que c’est la consommation abusive de ces boissons qui peuvent provoquer de telles réactions.
En effet, la tendance des jeunes togolais à la consommation de ces boissons dites énergisantes s’accélère de jour en jour. Dans les bars, et autres boites de nuit, elles sont les plus demandées par cette frange de la population ;
Il y a quelques années, très peu de ces ”Energy Drink” étaient  présentes sur le marché togolais. Mais aujourd’hui, on peut en compter une dizaine aussi variée les unes que les autres. Elles envahissent complètement le marché et les publicités qui les accompagnent vantent l’énergie, la force et la puissance, un message très vite capté par les jeunes qui, sans faire la part des choses, en abuse en consommation. ” Il parait que quand on fatigué, ça donne de l’énergie, c’est pour ça que moi je la consomme” affirme Kodjo, un jeune étudiant de 21 ans rencontré dans une supérette de la capitale.
A la question de savoir si effectivement la boisson produit l’effet escompté, Kodjo répond par l’affirmative mais ajoute :” après quelques temps, je sens une grosse fatigue surtout si j’ai fait quelques travaux physiques intenses”. Il ne pense pas d’ailleurs qu’il y ait des risques liés à  la consommation ces Energy Drink.
On trouve mieux.

Certains évoquent des raisons sexuelles pour justifier la consommation de ces boissons dites énergisantes. ” Sexuellement, elles te remontent très vite si tu as une baisse de régime” confie Ismaël, 25 ans et apprentis mécanicien dans un garage de la banlieue nord de Lomé. A cela, il faut ajouter ceux qui font le mélange : Energy Drink, bière brune ou alcool. Selon les consommateurs, c’est le top des tops. ” Ça te regonfle à bloc et tu peux tenir toute une nuit” lance Adjété d’un air moqueur. Cette fois ci d’un air sérieux, il conclut que ” ça marche aussi avec du sodabi ou du Tchouk”. C’est vous dire.
On apprendra que d’autres jeunes y ajoutent aussi certains médicaments. Comme on peut le constater, le phénomène n’est plus anodin mais il doit plus inquiéter plus d’un car à l’allure ou cette jeunesse togolaise de Lomé et de quelques villes du pays consomme ces boissons, on risque un jour de connaitre le pire.

Des risques pour la santé
Plusieurs études scientifiques ont démontré que la consommation abusive  de ces boissons dites énergisante peut entrainer des risques pour la santé. Selon les experts, si les hommes les plus âgés n’ont rien à craindre, par contre, les jeunes  doivent s’en méfier. Une consommation abusive de ces ”Energy Drink” peut entrainer des hallucinations, des troubles du comportement et de l’humeur qui peuvent inciter à la violence,  des troubles du rythme cardiaque, des convulsions, des troubles du sommeil, de l’hypertension artérielle, du Diabète, etc.
De plus, selon le magazine Canal Vie, la combinaison d’alcool et de boissons énergisantes peut provoquer une importante intoxication puisque les effets de l’ivresse seraient masqués par la consommation des boissons énergisantes. Elle conduirait à une plus importante consommation d’alcool.
De plus, selon les chercheurs de l’Université du Maryland et de l’Université John Hopkins cité par le magazine, les étudiants qui consomment régulièrement des boissons de ce type auraient plus de risques de sombrer dans l’alcoolisme. Toujours selon cette même étude, les gros consommateurs ont 2,4 fois plus de risques de développer une dépendance à l’alcool que ceux qui n’en consomment pas.

Les pouvoirs publics interpellés
Dans un communiqué rendu publique il y a quelques jours,  l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) fait le constat de l’abondance de ces boissons variées sur le marché togolais sans aucun contrôle de la part des services compétents. Elle invite donc les jeunes à modérer leur consommation compte tenu des conséquences évoquées plus haut.
Elle demande à  la haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) de réguler  la publicité de certaines de ces boissons dites énergisantes sur les media. Et interpelle les  autorités compétentes des ministères de la santé et du commerce à se pencher sérieusement sur ce sujet qui devient une question de santé publique.
En effet, les pouvoirs publics doivent se saisir de cette affaire car le phénomène prend de l’ampleur. Le ministère du Commerce doit sérieusement vérifier les cargaisons de ces boisons dites énergisantes car certaines ne le sont  que de nom et constitue un danger potentiel pour la santé des consommateurs. Aussi, la Haute Autorité de l’audio visuelle et de la communication doit veiller sur les publicités de ces boissons. Franchement, ces publicités relatent des messages  mensongers plus qu’autres choses.
La Rédaction

Latest Posts

Don't Miss

GOUVERNEMENT : Komi Sélom Klassou veut intensifier le dynamisme de la diplomatie togolaise et poursuivre le renforcement de la sécurité des Togolais

Les derniers événements liés à la sécurité dans la sous région ouest africaine en proie aux menaces  tous ordres confirment le gouvernement dans sa...

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...