Latest Posts

DEFENSE/SECURITE : La refondation de l’armée togolaise en marche

En Juin dernier, Faure Gnassingbé annonçait devant les officiers des forces armées togolaises (FAT), les modalités de refondation de l’institution. Cette refondation consiste en une nouvelle “organisation militaire territoriale” avec la création de deux régions militaires et de gendarmerie, afin d’assurer une sécurité de proximité aux populations. Les récentes nominations par décret pris en conseil des ministres viennent concrétiser la nouvelle vision du Chef de l’Etat d’une armée moderne et professionnelle.

Selon le Président de la République Faure Gnassingbé, cette nouvelle organisation territoriale des FAT prévoit la création de deux (2) régions militaires de gendarmerie, dont les Etats-majors et les centres opérationnels seront côte-à-côte, comme cela sera le cas dans les cinq (5) secteurs militaires qui épousent les contours des régions administratives, permettra un maillage efficace et permanent du territoire sous l’autorité directe du Général, Chef d’Etat-major Général des Forces Armées Togolaises.
” Le choix de la mobilité et de la rapidité que j’ai fait avec la création de deux (2) Bataillons d’Intervention Rapide (BIR), un par région et avec celle d’un regroupement de forces spéciales, nous donnera, avec les équipements mis en place, cette capacité d’agir sans délai face à toute menace éventuelle et aussi de participer, avec nos amis et alliés à toute action d’envergure hors de notre territoire” a dit Faure Gnassingbé.

La nécessaire réorganisation territoriale des Forces Armées Togolaises (FAT)
La mission des Forces Armées Togolaises est et demeure la protection des togolais dans le cadre fixé par nos institutions de l’Etat. Elle assure la sécurité et la défense des intérêts des citoyens. Elle garantit la souveraineté de notre pays. Ainsi il lui incombe le soin d’assurer sa sécurité et la défense des intérêts du pays.
Expliquant le bien-fondé de la refondation aux forces armées togolaises, Faure Gnassingbé a relevé qu’elle est rendue nécessaire par l’évolution des menaces qui peuvent atteindre notre pays, le Togo et aussi par l’instabilité de nombreux pays de notre continent. D’après lui, ces nouvelles dispositions se feront sous l’autorité légitime du Chef d’Etat-major Général, des Forces Armées Togolaises et des Chefs d’Etat-major ainsi que du Directeur général de la Gendarmerie Nationale.
” Ils conduiront la refondation des forces de défenses et de sécurité, à laquelle participera également la Police nationale, avec un souci constant de cohérence et d’efficacité. Ainsi, tous ensemble, vous participerez, nous participerons au développement de notre beau pays dans un cadre de paix, de sécurité et de sérénité” a-t-il laissé entendre.
En l’endroit des FAT, le chef de l’Etat leur a rappelé qu’en choisissant le service des Armes, elles n’ont pas recherché la facilité. ” L’honneur de servir votre Nation, de garantir sa liberté ne se fait pas dans la facilité et le laissez-faire. Il nous impose une rigueur de tous les instants, une disponibilité et un professionnalisme que je vous aiderai à atteindre” a-t-il insisté.

Une armée très aguerrie
Pour une réussite de cette action que le Chef de l’Etat appelle de tous ses vœux, il dit attendre des troupes et de leurs Chefs, un engagement et une rigueur sans faille pour la mise en œuvre de cette refondation.
Il a admis qu’il va consentir un investissement constant et important pour la formation des forces de défense et de sécurité, sans jamais oublier son aspect moral qui doit faire partie intégrante de la préparation au combat, pour l’entrainement. L’investissement dans l’équipement des troupesaussi va se poursuivre, pour qu’à travers la refondation, les Forces Armées Togolaises retrouvent une capacité opérationnelle de haut niveau.
” Elle est nécessaire pour relever les défis qui nous attendent à l’intérieur de nos frontières, mais qu’il faut protéger, mais aussi dans le cadre des interventions internationales où le Togo doit avoir sa place et jouer son rôle. Nous ferons également des efforts pour améliorer l’infrastructure des unités et je viens de donner récemment des directives précises pour cela” a-t-il ajouté.

Les nominations
Chef d’état-major de la Marine nationale : Le Capitaine de vaisseau Takougnadi Nayo
Chef d’Etat-major particulier : Le Colonel Awoki Panassa
Directeur général de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR): Lieutenant-Colonel Koulemaga Kassawa
Directeur général de la Gendarmerie nationale : Le Lieutenant-colonel MassinaYotroféi
Coordonnateur de l’Agence de sûreté de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma : Le Commandant Alaharé Djimédi.
Organisation militaire territoriale:
Commandement de la 1ère région de gendarmerie : Akpovi Kossi
Commandement de la 2ère région de gendarmerie : Lieutenant-colonel Amana Kodjo
Commandement de la 1ère région militaire : Colonel Kégnon Kodjo
Commandement de la 2ère région militaire : Colonel Kpakpabia Bayakidéou.
ALi SAMBA

Latest Posts

Don't Miss

PREMIER COLLOQUE PANAFRICAIN DE LA JEUNESSE : LE BURKINA FASO A TENU LE PARI

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la jeunesse, chaque 12 août, le Burkina Faso a organisé du 12 au...

Un peu plus de trois mois après la victoire de Faure Gnassingbé pour son 3è mandat à la tête du Togo, le président de...

POLITIQUE/L’ANC A LA DÉRIVE : Jean-Pierre Fabre, bientôt abandonné par les siens ?

Arrivé en deuxième position lors de la Présidentielle d'Avril 2015, Jean-Pierre Fabre et son parti l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC)  croient encore être...

Soyons sérieux !

Des ministres en congés depuis le 31 juillet, c'est par ce titre que nos confrères de l'Agence de presse Savoirs News nous apprennent que...

Un retour “nonsense”

Seuls les klaxons des " zemidjan " de l'aéroport de Lomé à son domicile ont annoncé, fidèles à leur job, le retour de Jean-Pierre...