Latest Posts

Dialogue inter togolais/Bas les masques : De mieux en mieux, le CST s’enfonce dans le mensonge

Me Zeus Ajavon (g) Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan
Me Zeus Ajavon (g) Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan

Autant l’irruption de Zeus Ajavon et de Komi Wolou dans le dialogue intertogolais a suscité un malaise au sein de la population et soulevé un tollé de la part de tous les observateurs de la classe politique togolaise, autant le mensonge du CST quant au mutisme des délégués du parti UNIR sur les points de discussion au dialogue a une fois de plus indigné les togolais. Et ce sont les mêmes oiseaux de mauvais augures, AJAVON et WOLOU, qui en étaient les colporteurs. Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon, on aurait déjà fait le deuil de ces deux-là depuis longtemps.
L’opposition togolaise se mettra  bientôt complètement à nue devant le peuple togolais qu’elle a floué  depuis plus de deux décennies par ses mensonges et enfumages. Les responsables de ce machin qu’elle nomme CST ” collectif sauvons le Togo” l’ont prouvé à suffisance les jours passés. En l’espace d’une semaine, Zeus Ajavon et Komi Wolou, figures de proue du CST ont démontré l’art dans lequel ils excellent le plus : le MENSONGE. Ce vice a été érigé en règle de vie par ces messieurs depuis bien des années et a causé beaucoup de tort au peuple togolais. Les exemples de ces derniers jours ne sont que l’illustration parfaite des manœuvres de cette opposition depuis 1990. Heureusement que cette fois ci, Dieu est avec le peuple.

Mgr Barrigah, Merci, Merci Beaucoup.
Sans vergognes, Zeus Ajavon et Komi Wolou, non contents d’avoir fait perdre une demi-journée aux ” dialogueurs” par leur tentative de participer aux pourparlers de Togo Télecom, ont voulu porter l’estocade au dialogue en lançant cet énorme mensonge dans l’opinion nationale et internationale. Hommage soit rendu ici à l’homme de Dieu, Nicodème Barrigah, évêque d’Atakpamé, facilitateur du dialogue, qui ,dans sa droiture , a refusé de cautionner une nouvelle intoxication de la population. Mgr Barrigah a mis à nu, les pratiques honteuses et irresponsables qu’use l’opposition pour tromper le peuple.
”Sur les neuf points abordés, les représentants de l’UNIR n’avaient pas de position. Ils ne font qu’écouter les autres et quand on leur passe la parole, ils disent qu’ils n’ont rien à dire. ce qui se passe au siège de Togo Télécom, n’est pas un dialogue, mais plutôt un monologue. On ne sait pas ce qu’ils pensent” a dit Zeus Ajavon, lors d’une conférence de presse le jeudi 29 Mai à Lomé.Un gros mensonge. Un très gros mensonge car la vérité sera tout autre. Mgr Barrigah ne tardera pas à la rétablir.
”En réalité, il s’agissait d’une discussion qui a surgi au cours des travaux concernant les recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR). ” Me Doe Bruce, se référant aux travaux de la CVJR, avait interpellé directement le parti UNIR qui a répondu que les travaux de la CVJR étaient destinés à tous les citoyens et il ne voyait pas pourquoi le parti se sentirait interpellé. La même question étant revenue du côté de la formation ADDI, la personne interpellée a dit qu’elle pense avoir déjà suffisamment expliqué que les recommandations de la CVJR sont pour tous les citoyens “.
Et pour ne plus être interpellé sur la même question, le délégué d’UNIR a dit : ” si vous m’interpellez encore sur cette question, je serai sourd-muet ” a dit le prélat.
Qui aurait cru un des délégués de UNIR qui dira que les propos avancés par Me Zeus Ajavon étaient des tissus de mensonge ? Personne. Heureusement que Mgr Barrigah était là. Sinon, cette affaire serait de nouveau un trophée de guerre qui sera brandi par l’opposition et notamment l’ANC et son bras séculier, le CST, pour faire endosser l’échec de ce dialogue.

Le mensonge, arme politique de l’ANC et du CST
Pour ceux qui suivent au plus près l’actualité togolaise depuis le début du processus démocratique, les événements de ces derniers jours ne font que confirmer les pratiques peu orthodoxes qu’usent les opposants pour avoir la côte auprès de leurs militants et de leurs sympathisants. Il n’est pas judicieux de revenir sur certains faits qui ont mis à mal la longue marche du Togo sur le chemin de la démocratie. Les propos que tiennent les responsables de l’ANC et du CST lors des traditionnelles marches des samedis  et à la plage pendant leur rassemblement ont suffisamment édifié les observateurs sur les mensonges. Zeus Ajavon et son copain de malheur Komi Wolou n’ont fait que remettre au goût du jour, leurs pratiques tant de fois éprouvées par le passé. Et ce n’est pas fini. Il est certain que même démasqués, l’ANC  et le CST vont continuer dans cette sans issue. Car le but poursuivi est de semer le doute dans les esprits des togolais pour les détourner des vrais sujets  qui méritent plus d’attention et auxquels le Président de la République se consacre nuit et jour.
Mais les togolais ne sont plus dupes. Ils commencent par comprendre que l’ANC et le CST ne disent pas toujours la vérité et les mènent le plus souvent en bateau. Le peu d’engouement que suscite désormais leur appel à des manifestations démontre que le peuple en a ras le bol de ces tromperies et de ces mensonges qui ne lui apporte rien. Bien au contraire, ils lui causent du tort et retarde le développement du pays. C’est pourquoi beaucoup adhèrent désormais à la politique de développement du Président de la République Faure Gnassingbé…

L’intérêt du peuple, le quotidien du gouvernement.
Si les opposants avaient écouté et suivi les propositions du Président de la République de ramener les discussions à l’Assemblée Nationale, peut- être qu’on serait très avancé aujourd’hui dans ce dialogue. Mais, c’est sans compter avec les desseins inavoués des opposants qui avaient eux aussi leur agenda. Aujourd’hui, tout le monde entier reconnait la bonne foi du Président de la République qui n’a pas fait de blocage aux désidératas de l’opposition de tenir ce dialogue dans un cadre spécial. Au lieu d’en faire quelque chose de bénéfique pour leurs concitoyens, l’ANC et le CST  usent du dilatoire et des subterfuges pour faire échec à ce dialogue pour ensuite le mettre sur le dos du gouvernement.
Mais, ces élucubrations d’opposants en mal de popularité et de représentativité, le Président de la République essaie, tant bien que mal, d’engager le pays sur la voie de son développement. Le fonds national de finance incluse (FNFI) mis en place par le gouvernement pour venir en aide aux plus démunis participe de cette idée qu’a le Président de la République de sortir la majorité des togolais de la pauvreté.
Cette action s’ajoute à d’autres qui ont déjà du succès sur le terrain et qui concerne les jeunes, les agriculteurs, les femmes et même les travailleurs de la fonction publique. La fin du dialogue est annoncée pour aujourd’hui ou demain ou encore après-demain. On verra bien si cela n’a pas été qu’une perte de temps pour les togolais.
Ali SAMBA

Latest Posts

Don't Miss

GOUVERNEMENT : Komi Sélom Klassou veut intensifier le dynamisme de la diplomatie togolaise et poursuivre le renforcement de la sécurité des Togolais

Les derniers événements liés à la sécurité dans la sous région ouest africaine en proie aux menaces  tous ordres confirment le gouvernement dans sa...

ÉNERGIE : Le Gouvernement mettra 40 Milliards pour l’extension du réseau électrique au Togo

Parmi les promesses du  candidat UNIR pendant la campagne électorale, Faure Gnasiingbé avait fait du social, son cheval de bataille pour son nouveau quinquennat,...

Société : Conditions difficiles et inhumaines de travail des domestiques Togolaises au Liban

Dans un communiqué rendu public hier, les Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité et de la Protection civile ont " porté à...

Vacances : Occupez – vous de vos enfants!

Des vacances pas comme les autres. Après 9 mois de dur labeur vient  le temps de pause. Pour certains, c'est une occasion de profiter...

MERDE ALORS : Vacances d’été 2015 sur Air France ou incertitude d’avoir ses bagages à destination ?

Lors des vacances d'Eté, nombreux sont les passagers qui s'affairent autour des compagnies aériennes pour les voyages aux quatre coins du monde. Pour ces...