Les Black Stars du Ghana, porte-flambeau du continent africain

Les Black Stars du Ghana, porte-flambeau du continent africain

La main innocente qui a procédé au tirage au sort des groupes de la Coupe du Monde Brésil 2014, n’a pas du tout facilité la tâche aux représentants africains qui devront sérieusement se mettre au travail pour éviter une sortie la tête basse pour l’Afrique l’été prochain au Brésil. Avec des fortunes diverses, les pays africains auront fort à faire dans leur groupe respectif.

Si l’accession au deuxième tour relève pratiquement du miracle pour certains de nos représentants, il serait de bon ton d’étudier les chances de chacune des cinq (05) sélections africaines à cette messe du football mondial au pays du roi Pelé.

LE NIGERIA
” A tout seigneur, tout honneur “, les Supers Eagles du Nigéria,  champions d’Afrique en titre devront jouer de toute leur force pour se sortir d’un groupe à leur portée. En effet, au côté de l’Argentine, de la Bosnie, de l’Iran, les supers eagles devront faire prévaloir leur expérience de grande compétition pour se tailler une place au second tour de ce mondial quand  on sait que l’intouchable Argentine avec ses stars comme Messi ou Kun Aguerro survolera ce groupe sans état d’âme.
Le Nigéria devra alors se battre pour la deuxième place qualificative même si les Bosniens et les Iraniens auront aussi à cœur de jouer les troubles fêtes dans cette poule. Keshi devra pour se faire procéder avec minutie à une sélection des meilleurs joueurs nigérians du moment pour enfin honorer le continent après leur débâcle  à la Coupe des Confédérations au Brésil en juin dernier. Le Nigéria peut et doit sortir de ce groupe à  sa portée si les Supers Eagles mettent leur égo de côté pour se mettre au service du collectif.

LE GHANA
Les Blacks Stars du Ghana constituent les espoirs de tout un continent car ils ont été ¼ finaliste au mondial Sud-Africain de 2010 et auraient pu se retrouver en ½ demi-finale n’eut été la main assassine de Luis Suarez qui empêcha une balle ghanéenne d’entrée dans les buts pour ouvrir les portes des demi-finales à un pays africain. Mais après le tirage au sort qui les a placés aux côtés de l’Allemagne, du Portugal et des Etats Unis, beaucoup d’observateurs  s’ accordent à dire que le Ghana est tombé dans la poule de la mort. En effet, les africains se torturent les méninges pour trouver une formule qui permettra au Ghana de se défaire des Allemands, des Portugais et des Américains sans y laisser de leur clarté propre aux étoiles. Mais quelle est cette main diabolique  qui a placé le Ghana aux côtés de ces nations difficiles à manœuvrer en football ?
Les coéquipiers d’Asamoah Gyan n’auront d’yeux que pour pleurer car le tirage au sort  ne leur est pas du tout clément. Mais le football étant une discipline de fou où tout est permis alors le rêve est autorisé pour les supporters des Black Stars de voir le second tour dans une poule aussi relevée.

LE CAMEROUN
Voilà une équipe qui faisait trembler jadis ses adversaires mais depuis, le temps a passé et beaucoup  d’eau ont coulé sous le pont et les Lions Indomptables n’existent maintenant que de nom.
En effet, après avoir régné sur le football continental entre 1980 et 1990 avec la génération des Roger Milla et autres, l’équipe du Cameroun n’effraie plus ses adversaires. En se retrouvant dans le groupe avec le Brésil, la Croatie et le Mexique, les lions indomptables du Cameroun vont surement s’émousser les crocs dans une poule où le Brésil à la maison ne fera pas de détail pour terminer premier. La deuxième place se jouera donc entre la Croatie, le Mexique et le Cameroun. Ce qui ne sera pas évident pour un Cameroun presque en état de convalescence footballistique.

LA COTE D’IVOIRE
Les Eléphants de Côte d’Ivoire constituent avec le Ghana l’autre espoir du continent africain. Mais la Côte d’Ivoire avec toutes ses stars se démène toujours pour ne pas être présente là où on  l’attend le plus. Mais aux côtés de la Colombie, de la Grèce et du Japon, les coéquipiers de Didier Drogba et de Yaya Touré auront une  carte à jouer si et seulement si nos amis Ivoiriens mettent leur égo de côté en restant concentrés sur leur objectif. La Côte d’Ivoire a les moyens pour se tailler une place au second tour pour la prière fois de son histoire. Sabri Lamouchi, s’il reste toujours à la tête des Eléphants devra faire preuve de réalisme dans la sélection des joueurs pouvant  participer à cette campagne car si la Côte d’Ivoire ne passe pas cette fois ci, c’est toute une génération qui s’en ira.

L’ALGERIE
Voilà une nation qui ira à la Coupe du Monde par la force des choses car n’ayant rien prouvé durant  les éliminatoires. Avec leur problème politico socio-économique, les Fennecs se sont défaits d’un Burkina sans ambition. L’Algérie  aux côtés de la Corée du sud, de la Belgique et de la Russie aura fort à faire car elle se trouve dans un groupe piège qui peut l’endormir pour ne se réveiller qu’après leur élimination dès le 1er tour de la compétition. Les Fennecs s’ils  s’arment réellement, peuvent jouer au trouble-fête dans ce groupe indécis où tout le monde peut tomber.
Somme toute, les dés sont déjà jetés et les pays doivent sérieusement se mettre au travail pour être au diapason des autres sélections avant le 22 Juin 2014.
Le Nigéria, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana et l’Algérie partent avec les mêmes chances de gagner que les autres équipes  mais les problèmes extra sportifs dont les africains sont friands sont toujours des peaux de banane sur la route qui les mènera vers la gloire.
  Jacques Komi SOLETE