QUI VEUT TUER FAURE GNASSINGBE ?

Les oiseaux de mauvaises augures et les apprentis sorciers ont  de nouveau sorti de leur imagination, les désirs  ardents de voir le Togo orphelin de Faure Gnassingbé qui vient d’être élu par 57,88%  des électeurs togolais pour la poursuite de son œuvre de développements du pays. Tout comme en Décembre 2012 où ces charlatans annonçaient l’apocalypse au Togo, ils viennent encore d’affubler le Président de la République d’un mal qui devrait l’emporter dans l’au-delà sans autres formes de procès.
Selon l’imagination de ces vautours, Faure Gnassingbé serait victime d’un AVC  et serait entre la vie et la mort. ” Aux dernières nouvelles, le numéro Un togolais serait dans un état très très critique et de source proche de son entourage, il se murmurait qu’il peut bien trépasser” écrivaient ces énergumènes sur les réseaux sociaux.
Mais malheureusement pour eux, le buzz qu’il voulait créer autour de ce ” fake” n’a pas pris. Même si certains se sont inquiétés, la majorité des internautes et les ” Whatsappiens ”ont vite fait de remarquer que ces infos étaient des intox et qu’il ne fallait pas y prêter la moindre attention. Cependant, la question  que l’on peut se poser est de savoir pourquoi ces gens là veulent-ils la mort de Faure Gnassingbé?
L’épisode de 2012 où ils ont ”tué” Faure Gnassingbé alors que celui-ci se portait à merveille et arpentait les collines d’Israël démontre que certains togolais sont contre le développement de ce pays.
D’abord d’un point de vue éthique, comment peut-on souhaiter la mort de quelqu’un ? L’attitude de ces Togolais qui colportent ces genres d’informations laisse à désirer. On se demande d’ailleurs si ce sont des Togolais qui se comportent de la sorte.
Dans aucune culture togolaise, dans aucune ethnie de la Terre de nos aïeux, dans aucune famille des villes et campagnes de notre pays, vous n’entendrez de telles sottises. Cela n’est tout simplement pas permis. Et s’il arrive que quelqu’un par mégarde ou dans un excès de colère profère ces genres de paroles vis-à-vis de son prochain, le mea-culpa suit immédiatement. Dans certaines régions du Togo, ces affaires se règlent  chez le chef du village car la mort n’est pas un jeu et la souhaiter relève tout simplement de la folie.
Oui, ceux qui jouent à ce jeu malsain sont des fous qui s’ignorent peut être car on ne peut pas s’amuser impunément avec la vie d’un homme, un Président de la République qui tient la vie de plusieurs millions de Togolais dans ses mains. Quels plaisirs retirent-ils en écrivant ces mensonges qui mettent en émoi le peuple togolais ?
ll est de coutume chez nous que celui dont on veut la mort ne meurt pas mais vit d’ailleurs plus longtemps que prévu. C’est cela qui nous réconforte dans nos convictions et qui apaise nos cœurs à l’idée que les intentions machiavéliques de ces charognards ne se concrétiseront pas. Faure Gnassingbé est un être humain qui peut s’en aller un jour au bon vouloir du Père céleste qui l’a envoyé sur terre pour accomplir sa mission. Il plaira à Dieu de le rappeler auprès de lui quand il voudra, mais pas selon les désirs de ces vampires qui veulent se nourrir du sang du Président de la République.
Le rejet catégorique de cette deuxième tentative des rumeurs sur la santé et la vie du Président de la République par les Togolais est un signal fort aux plaisantins qui se livrent à ce jeu là. Plus qu’un ultimatum, c’est une mise en garde que les Togolais leur adressent. Ils seront poursuivis dans leurs derniers retranchements s’ils osent encore.
Il n’y a pas de gloire à tirer de la mort d’un homme, aussi misérable soit-il. Que ceux qui pensent que les réseaux sociaux ont été imaginés et créés pour ces genres de futilités continuent leur basse et sale besogne et verront dans quel géhenne leurs œuvres les conduiront.
Le Togo a encore besoin de Faure Gnassingbé d’autant que les électeurs viennent de lui accorder leur vote pour un parcours de 5ans. La voix du peuple est la voix de Dieu dit l’adage. Le peuple togolais a décidé de lui confier son destin, n’en déplaise à ceux qui ne veulent pas et ne peuvent pas supporter les progrès réalisés depuis son arrivée au pouvoir.
Faure Gnassingbé ne mourra pas de cette ‘’mort prématurée’’. Il vivra pour que le Togo connaisse plus de Paix, de Sécurité et de progrès. Ce ne seront pas des incantations ni de fausses nouvelles de quelques togolais aigris qui changeront le cours de l’histoire. Faure Gnassingbé tiendra fermement la barre et conduira le bateau à bon port. Le Togo a le vent en poupe et les élucubrations de quelques comédiens n’y feront rien.
Ali SAMBA