PRÉSIDENTIELLE 2015 : Faure Gnassingbé a prêté serment ce lundi “Devant Dieu et devant le peuple togolais, seul détenteur de la souveraineté populaire…”

Le président Faure Gnassingbé réélu pour un nouveau mandat de cinq ans à l’issue de la présidentielle du 25 avril, a prêté serment ce lundi devant la Cour constitutionnelle.
Plusieurs personnalités dont le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale, ainsi que plusieurs ministres et des diplomates accrédités au Togo, ont assisté à cette cérémonie dans la salle des fêtes de la nouvelle présidence de la République.
Selon l’article 64 de la constitution, le président de la République, avant son entrée en fonction, prête serment devant la Cour constitutionnelle réunie en audience solennelle.
Devant les membres de la Cour, Faure Gnassingbé, main droite levée sur un exemplaire de la constitution togolaise, a prêté serment en ces termes:
“Devant Dieu et devant le peuple togolais, seul détenteur de la souveraineté populaire, nous Faure Essozimna Gnassingbé, élu président de la République conformément aux lois de la République, jurons solennellement :
-De respecter et de défendre la constitution que le peuple s’est librement donnée ;
– De remplir loyalement les hautes fonctions que la Nation nous a confiées ;
– De ne nous laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine, de consacrer toutes nos forces à la promotion du développement, du bien commun, de la paix et de l’unité nationale ;
– De préserver l’intégrité du territoire national ;
– De nous conduire en tout, en fidèle et loyal serviteur du peuple”.
La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre et du président de l’Assemblée nationale.
Plusieurs ministres, des députés, ainsi que des diplomates accrédités au Togo, ont assisté à cette cérémonie.
Un seul opposant, le candidat Gerry Taama, arrivé en quatrième position avec 1,03% des voix, était présent.
Faure Gnassingbé a remporté la présidentielle du 25 avril avec  58,77% des voix contre 35,19%  pour son principal adversaire Jean Pierre Fabre, selon les résultats définitifs publiés le dimanche dernier  par la Cour Constitutionnelle.
M. Gnassingbé a obtenu 1.221.282 voix contre 731.230 voix pour M. Fabre.
Tchabouré Gogué occupe la troisième place avec 4,03% des suffrages (83.763 voix). Viennent ensuite Gerry Taama (1,03% avec 21.569 voix) et Me Mouhamed Tchassona Traoré (0,90% avec 20.048 voix).
“Vous avez élégamment triomphé de vos adversaires dans une épreuve dure et éprouvante. Votre triomphe est le fruit de votre dynamisme et certainement le fruit de la persévérance dans la détermination de votre engagement et de vos convictions”, a déclaré à la fin de la cérémonie le président de la Cour constitutionnelle Aboudou Assouma.
“La Cour Constitutionnelle souhaite que la foi qui vous a animé tout au long de votre mandat précédent puisse continuer à guider vos actions dans l’intérêt du peuple”, a-t-il souligné.

Gratitude et reconnaissance
Réagissant dimanche soir sur sa page facebook, Faure Gnassingbé a présenté ses “chaleureuses félicitations” aux Togolais qui ont pris “l’option de nous challenger au cours de cette élection”.
“Avec les 58,77% des suffrages que vous m’avez accordés, je mesure la portée du renouvellement de votre confiance. Je mesure davantage les exigences et implications de votre choix.
Je voudrais ainsi vous dire toute ma gratitude et ma reconnaissance. Je tiens également à présenter mes chaleureuses félicitations à nos quatre compatriotes qui ont pris l’option de nous challenger au cours de cette élection. Leur participation à cette joute électorale a permis d’enrichir le débat politique dans notre cher pays. Le Togo et sa démocratie en sortent grandis”, écrit le président réélu.
“Nous n’avons pas une minute à perdre. Très rapidement, nous devrons nous retrouver, au-delà des clivages politiques, resserrer nos liens afin de relever ensemble, les nombreux défis qui portent nos légitimes ambitions pour un Togo moderne, prospère, réconcilié avec lui-même et respecté du reste du monde”, poursuit-il.
Selon Faure Gnassingbé, “le meilleur du Togo reste à venir, nul ne sera de trop, soyons fiers de contribuer à son avènement”.

Félicitations  de OBUTS
La formation politique OBUTS adresse au candidat de la formation politique UNIR, ses plus chaleureuses, vives et sincères félicitations”.
“En dépit de l’agitation folklorique et des péripéties insignifiantes qui ont émaillé la compilation et la publication des résultats provisoires par la CENI, le scrutin présidentiel du 25 avril 2015 qui a été observé avec attention par la communauté internationale, ainsi que par les observateurs nationaux, a constitué un test démocratique réussi pour le Togo”.
OBUTS exprime “sa satisfaction de voir reconduit à la plus haute fonction de l’État, monsieur Faure Gnassingbé dont le bilan au cours du quinquennat écoulé et le projet de société par lequel il sollicita la confiance des électrices et des électeurs emportèrent la conviction d’une large majorité du corps électoral”.
“Le candidat Faure Gnassingbé proposa aux Togolaises et aux Togolais, un projet de société structuré et sérieux qui permettra certainement à notre pays de remonter la pente sur le plan économique et social, et de retrouver une éminente place sur la scène sous régionale, régionale et internationale”, précise le communiqué signé de M. Agbéyomé Kodjo.
“La formation politique OBUTS mesure pleinement l’ampleur des défis auxquels le Président élu devra faire face. Elle a, par ailleurs, conscience de la lourdeur de la tâche à accomplir et de la complexité des enjeux. C’est pourquoi, la formation politique OBUTS adresse au Président de la République, régulièrement élu, tous  ses bons vœux et  ses encouragements”, poursuit le texte.
“Nous avons confiance et  sommes certains de ce que, progressivement, les efforts entrepris pour que le Togo gagne, seront couronnés de succès”, conclut le communiqué.
Koudjoukabalo avec Savoirnews