LITTERATURE : Claude Assiobo Tis essaie ” L’amour et le sang “

La pratique de l’essai, en tant que genre littéraire, n’est pas assez courante dans le champ littéraire togolais. Elle l’est encore moins vue sous l’angle d’un ensemble de lettres présentées comme des réponses d’un professeur à son ancien élève. C’est ce que propose l’écrivain togolais Claude Assiobo Tis dans son essai L’amour et le sang.
Il faut souligner d’abord  que Claude Assiobo Tis est un écrivain togolais, auteur déjà de quatre œuvres:
-Un essai tiré Portraits des acteurs d’une transition difficile
-Une trilogie romanesque à savoir :
Pêcheurs de sirène
Les Frères siamois
Les Métamorphoses de Koffi K.
Pour son cinquième ouvrage qui vient de paraître aux éditions Awoudy, c’est-à-dire l’essai tiré  L’amour et le sang, Claude Assiobo Tis choisit d’explorer l’Histoire de l’Afrique, de l’humanité et de l’homme en général. En effet, dans un style empruntant aux symboles leur charme, cet auteur togolais aborde ici la problématique de la destinée humaine en rapport avec la religion, la politique, la liberté et tous les autres faits socio-historiques qui participent de la marche du monde.
Pour ce faire, Claude Assiobo Tis invente et définit dans son ouvrage de nouveaux  concepts dont le réalidéalisme qu’il définit comme ” un art de vivre qui part d’une réalité et d’une idée “. Réalité et idée que l’auteur expose aux lecteurs à travers les différentes lettres qui composent L’amour et le sang. Une œuvre, au final, à mi-chemin entre essai et fiction narrative, tant le langage est poétique, les idées philosophiques, le style imagé comme le prouve cet extrait :
” Nous vivons tous sur une même planète mais nous ne sommes pas tous dans le même monde. Chaque monde est un cercle fermé en mouvement. Certains tournent dans le sens de l’aiguille d’une montre, d’autres dans le sens inverse, chacun choisit de tourner sa vie dans un sens. Et on continue de tourner en rond en cherchant une fin sur chacun de ces cercles innombrables qui se frôlent. ”
En définitive, L’amour et le sang est une œuvre qui pose sans imposer une vision du monde importante et nécessaire pour ce 21ème  siècle à la recherche des points d’intersection entre tous ses cercles.
A découvrir, absolument !