Le SYNTET exhorte les fédérations des enseignants à reconsidérer leur position

 

Abaglo Ayité, secrétaire général du SYNTET, hier lors du point de presse

Abaglo Ayité, secrétaire général du SYNTET, hier à l’issue du point de presse à Lomé

Dans la foulée de l’annonce de la réouverture des établissements scolaires publics comme privés à compter de ce matin, le Syndicat National des Travailleurs de l’Enseignement du Togo (SYNTET) a tenu, hier mercredi, un point de presse à Lomé. L’objectif visé par les organisateurs était d’inviter par voix de presse leurs camarades enseignants à « reconsidérer leur position », reprendre le chemin des classes et les cours là où ils s’étaient arrêtés, ceci dans l’intérêt supérieur des élèves.

Considérant que le gouvernement a honoré ses engagements en payant les primes de rentrée et de bibliothèque à tous les enseignants pour le compte de l’année scolaire 2013-2014, le SYNTET invite les élèves, les parents d’élèves et tous les partenaires de l’école à « s’investir pleinement  pour que l’année scolaire 2013-2014 connaisse un heureux aboutissement ».

Tout en souhaitant la poursuite des négociations, le SYNTET lance un appel pour la tenue rapide des assises de l’éducation, cadre adéquat de règlement durable des problèmes de l’enseignement et notamment du statut particulier des enseignants.

Jean