Éducation : 1.000 nouvelles salles de classe bientôt opérationnelles

Le ministre Florent Maganawè des Enseignements Primaire et Secondaire

Le ministre Florent Maganawè, des Enseignements Primaire et Secondaire

Le Togo bénéficie depuis 3 ans d’un appui budgétaire de la Banque mondiale afin de faciliter l’accès à l’école, d’améliorer la qualité des enseignements et de renforcer les capacités institutionnelles du ministère des Enseignements primaire, secondaire et de l’Alphabétisation et du Secrétariat technique permanent en charge de l’ensemble du secteur de l’éducation au Togo.Ce programme de 45 millions de dollars a pour acronyme PERI pour ”Projet éducation et renforcement Institutionnel”.
Exécuté sur un peu plus de trois ans (2010-octobre 2014), ce projet a permis de construire près de 1.000 nouvelles salles de classe, de moderniser des écoles avec points d’eau et latrines et de fournir 1,5 million de manuels scolaires accompagnés de 50 000 guides du maître.
Le PERI devrait être exécuté à 100% d’ici octobre prochain et une nouvelle aide de 22 millions de dollars devrait être fournie.
Ce week-end, le ministre des Enseignements primaire et secondaire, Florent Badjam Maganawé, s’est rendu dans plusieurs villages des préfectures de Klotto et de Haho pour constater les progrès réalisés grâce au PERI.
Grâce à cette initiative, c’est plus de 1.000 salles de classe qui ont été construites ou qui sont en cours d’achèvement dans le pays. En outre, trois nouvelles Écoles normales d’instituteurs  (Adéta, Blitta et Niamtougou) viennent enrichir le dispositif.