Solutionner les problèmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation

Au nombre des défis qui attendent le gouvernement du Premier Ministre Sélom Komi KLASSOU figurent les problèmes dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Au temps de son prédécesseur Arthème Séléagodji Ahoumey-Zunu, les mouvements sociaux ont connu une certaine ampleur dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Des débrayages qui n’étaient pas à négliger et qui malheureusement avaient été mal négociés et mal gérés. Du moins, des mouvements qui avaient suscité sympathie et prières de toutes les couches sociales.
Avec la déclaration de politique générale du nouveau Premier Ministre KLASSOU, il y a non seulement à espérer des lendemains meilleurs pour les deux secteurs cités, mais surtout du travail à faire.
C’est dans ce sens que nous invitons les titulaires de ses portefeuilles concernés à se mettre rapidement au travail et à faire des propositions concrètes de solutions ou d’approches de solutions. Il ne faudra pas attendre encore le lendemain des débrayages et multiples grèves des agents de ces secteurs pour accourir tels des essoufflés pour tenter des schémas de solutions.
Le Chef de l’Etat en faisant confiance au Premier Ministre KLASSOU et à ses ministres ne veut rien que des résultats qui améliorent les conditions de vie et de travail de tous les Togolais.
La balle est donc dans le camp de KLASSOU et de ses Ministres, qui souhaitons-le ne devront pas regarder les Togolais de HAUT.
Crédo TETTEH