L’irresponsabilité de l’opposition togolaise

Notre opposition traine des tares. Elle ne sait pas du tout ce qu’elle veut et surtout où elle veut aller. Cette opposition aujourd’hui incarnée par des têtes brulées comme Jean-Pierre Fabre et son clan, également par ses suiveurs impénitents, manque cruellement de stratégies de lutte politique. Elle préfère se vautrer dans un amateurisme exécrable.

Notre opposition sous prétexte d’être intransigeante manque beaucoup d’occasions. A la grande déception, avouons-le de ses militants qui sont fatigués de suivre depuis des décennies des leaders qui ne connaissent rien de tout de la chose politique. Eh oui, ils croient que faire la politique, c’est insulter son adversaire politique, vociférer sur les chaines de radios et de télévisions à longueur de journée et surtout tromper les militants.

L’opposition togolaise à la l’image de Jean-Pierre Fabre se présente aujourd’hui comme la plus minable de la région ouest africaine. Inconséquente et dépourvue de toute objectivité, elle végète dans l’amateurisme et l’irresponsabilité.

Cette fameuse opposition n’a pas honte de tourner en rond. Tantôt, c’est elle qui traite de tous les noms d’oiseau la communauté internationale, surtout quand la situation semble leur échapper, tantôt c’est elle aussi toute honte bue qui lance un appel au secours à cette même communauté internationale autrefois et dans un passé très récent, trainée dans la boue des porcs. Pauvre et sacrée opposition togolaise. Elle est tout simplement irresponsable.

Crédo TETTEH