LES RECETTES SEMBLENT RENTRER DESORMAIS

Avec le bilan d’exercice  présenté par l’Office Togolais des Recettes la semaine dernière à Lomé, nous pouvons dire que malgré les doutes et les soubresauts, les responsables et cadres de l’OTR semblent tenir le bon bout.
Sous d’autres cieux, on n’hésiterait pas à parler des premiers succès de l’Office Togolais des Recettes. Tant les vampires du doute ont tablé sur l’inefficacité de l’OTR et l’inopportunité de sa mise en place. Aujourd’hui, les faits donnent raison aux initiateurs de cet office qui avouons-le, a encore du chemin à faire. Le chemin de la transparence totale, le chemin de la lutte contre la corruption, le chemin de la bonne gouvernance.
On a encore souvenance que des informations faisaient état d’appétit glouton de certains fonctionnaires des douanes qui chaque soir rentraient impunément chez eux, au grand bonheur de leurs familles et alliées, avec des sacs de millions de FCFA et ce quotidiennement. On n’a pas oublié cet inspecteur des douanes qui chaque samedi, selon nos informations, et avec l’appui d’un jeune informaticien et celui-ci en toute insouciance et ignorance, falsifiait les chiffres pour soutirer hebdomadairement 50 millions de FCFA soit environ 200 millions par mois.
Aujourd’hui, avec l’OTR et ses mécanismes, ce vol n’est plus possible. Tout est contrôlé même si tout n’est pas sans pour autant sûr, du moment où ce sont encore les êtres humains qui manipulent les ordinateurs, des hommes qui agissent.
L’essentiel aujourd’hui est que les recettes semblent rentrer désormais là où elles devraient depuis y aller.
Notre prière est que ces ressources soient bien utilisées au bénéfice des populations togolaises.
Crédo TETTEH