Devoir de vérité !

Le CAP 2015 et plus précisément l’Alliance Nationale pour le Changement -ANC) de Jean-Pierre FABRE ne cesseront jamais de se ridiculiser. Après avoir dévalué le sens d’une marche de protestation pendant quatre ans sans pour autant rien gagner, les voici encore dans la même stratégie éhontée.
Nous ne cesserons jamais de le dire : ces messieurs et dames ne savent pas ce qu’ils veulent et où ils vont. Ils sont adeptes du surplace, de la diffamation, de l’embrouille. Ils critiquent tout mais malheureusement ne proposent absolument rien. Ils pensent être forts mais au contraire ils sont trop vulnérables.
Tout ce qu’ils savent faire, c’est faire économie de la vérité dans la relation des faits à leurs militants. Ils créent l’information à seule fin de semer la confusion dans l’esprit des populations, du moins de leurs militants.
Tels des aveugles maudits, leurs militants – du moins ceux qui leur restent – peinent à reconnaitre leur état et surtout à dire la vérité à leurs leaders. Tout simplement parce qu’ils n’ont pas été éduqués dans un esprit de vérité.
Les leaders du CAP 2015 et de l’ANC doivent pour une fois dire la vérité à leurs militants et cesser de jouer aux mauvais perdants.
Crédo TETTEH