Des charognards et croque-morts en vedette

Vouloir la mort du prochain, c’est la pire des bêtises que le commun des mortels puisse commettre.  
Une certaine classe de citoyens  togolais abonnés aux réseaux sociaux se sont faits une fois encore découvrir la semaine passée dans une série d’œuvres sataniques. S’ils ont du mal à accepter, à digérer la victoire de Faure Gnassingbé à la présidentielle du 25 avril dernier, l’on ne peut pas imaginer qu’ils ne puissent pas reconnaitre la cuisante défaite de leur candidat-président ” imaginaire “.
Au lieu de se remettre en cause et réfléchir sur les stratégies de lutte politique, ils n’ont trouvé mieux que de créer la mort en perspective du Président de la République, démocratiquement élu et félicité par toute la communauté internationale.
Tels des charognards et des croque-morts, ils ont tué dans leurs petites têtes en manque de matière grise le Chef de l’Etat. Récidivistes ils le sont puisqu’en 2012 ils avaient accompli la même basse besogne qui a permis à tout le Peuple Togolais de les connaitre réellement, de les reconnaitre comme de ”  petits messieurs “.
Comment arriver à souhaiter et bien plus à escompter comme un trophée de chasse, la mort de son prochain et de surcroit de son Président de la République ?
Charognards et croque-morts demeurerez-vous à vie. C’est en fait une malédiction sur vous.
Crédo TETTEH