PETROLE : L’ATC exige la baisse des prix des produits pétroliers et appelle le gouvernement à publier la fréquence, le volume et les coûts des commandes

Agouta Aladjou, SG de l'ATC

Agouta Aladjou, SG de l’ATC

Le récent sommet des pays membres de l’OPEP n’a pas permis de freiner la chute des prix du baril sur le plan international. Le refus de l’Arabie Saoudite et des USA  de réduire leur production fait plonger le prix du baril à des records enregistrés depuis 2008. Et partout dans le monde, les prix des produits pétroliers raffinés connaissent aussi des baisses à la grande satisfaction des  consommateurs.
L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) constate malheureusement qu’au Togo, cette tendance n’est pas suivie. Elle appelle donc le gouvernement a emboité le pas au reste du monde et à faire bénéficier les togolais de cette baisse des cours mondiaux du pétrole.
Dans une déclaration rendu public hier, l’ATC indique que longtemps fixé à plus de 110 Dollars US, le prix du baril de Brent (pétrole de la mer du Nord) a chuté de 35% depuis juin 2014. La  plus forte dégringolade depuis 2008, avec une cotation proche de 75 dollars est intervenue la semaine dernière.
Malgré cette baisse du prix du baril du pétrole, le Gouvernement ne fait aucun geste pour réviser à la baisse, le prix des produits pétroliers à la pompe fixer depuis Janvier 2014. Pour se justifier, le gouvernement avance les arguments selon lesquelles:
– Les derniers stocks commandées ne sont pas épuisées et
– Les récentes commandes se sont faites à une période ou le coût du dollar était en hausse.
Le communiqué de l’association des consommateurs indique que face à cette situation, elle est allée à la recherche de l’information auprès du Ministère du Commerce et de la promotion du secteur privé. ”Les réponses  fournies par les fonctionnaires du ministère du commerce ne conviennent pas à l’ATC ”, dit Agouta Aladjou, le secrétaire Général de l’ATC qui fait savoir que l’ATC a mené ses propres investigations auprès des experts du secteur et auprès des compagnies pétrolières. ” Les résultats obtenus par l’ATC sont totalement à l’antipode des déclarations de la ministre du commerce et de ses collaborateurs” affirme-t-il.
Le communiqué de l’ATC fait remarquer qu’en plus, les appels d’offres sur les produits pétroliers n’ont jamais fait l’objet d’aucune publication officielle ou d’aucune  information publique dans notre pays.
Dans ce sens, l’ATC a adressé un courrier à la Ministre du commerce pour plus d’éclaircissement la quantité des produits achetée par le gouvernement chaque trimestre depuis le début de l’année 2014, le montant débloqué chaque trimestre par le gouvernement pour l’achat des produits pétroliers, la structure du prix des produits pétroliers en vigueur depuis la dernière hausse des prix intervenue en Janvier 2014 . Jusqu’alors, aucune réponse à ces questionnements de l’ATC, relève le communiqué.
Pour ce faire, l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), estimant que le gouvernement doit œuvrer  pour la pratique d’une bonne gouvernance et la transparence dans la commande publique, elle exige du gouvernement la publication de la liste des traders ou compagnies soumissionnaires aux appels d’offres des produits pétroliers.
” Pour une question de transparence, l’ATC exige du Gouvernement la publication de la fréquence, du volume et des coûts des commandes des produits pétroliers qui doivent être portée à la connaissance de la population Togolaise car il s’agit d’une commande publique faite avec de l’argent du contribuable” indique Agouta Aladjou.
L’ATC exige en outre du gouvernement, la publication de la structure actuelle du prix des produits pétroliers et qu’une étude sur la structure du prix des produits pétroliers soit confiée à un groupe d’experts des Universités du Togo afin qu’elle soit délester des faux frais. Elle demande par ailleurs  au Gouvernement de prendre les dispositions qui s’imposent afin de ramener à la baisse dans les prochains jours, les prix des produits pétroliers à la pompe.
Pour finir, L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) invite la population à se tenir prêts pour tout appel à la mobilisation dans les prochains jours au cas où la situation ne changerait pas afin d’obtenir du gouvernement la baisse du prix des produits pétroliers à la pompe.