GUICHET UNIQUE DU COMMERCE EXTERIEUR : La phase pilote ”import maritime du guichet unique au port autonome de Lomé” officiellement lancée

Le guichet unique pour le commerce extérieur, destiné à faciliter le commerce pour les acteurs majeurs du secteur. Est une plateforme électronique dématérialisée et interactive, accessible 24h sur 24 par Internet ou réseau privé. Il relie tous les opérateurs et usagers intervenant d’une manière ou d’une autre dans les opérations de transport de tout genre (import, export, transit, transbordement) du commerce international réalisées au Togo. L’objectif majeur est de simplifier et de raccourcir le dédouanement des marchandises de façon drastique.

Ce Guichet électronique, géré par le groupe Veritas, leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification, va permettre, d’une part, de favoriser la transparence dans les relations entre les acteurs du commerce et, d’autre part, de réduire considérablement les délais de traitement des marchandises. Il s’agit d’une plateforme où toutes les informations et formalités nécessaires pour la sortie des marchandises du Port Autonome de Lomé, des frontières et des aéroports. L’opérateur économique devra gagner en temps et en argent. La phase pilote lancée au Port de Lomé concerne les importations.

 

Les procédures à l’importation des conteneurs

Elles constituent la phase pilote du projet de Guichet Unique. Elles sont au nombre d’une douzaine , notamment l’annonce de l’escale, l’annonce marchandise, la procédure manifeste, le déchargement des marchandises, l’échange de connaissement, le bon à délivrer commercial, les formalités de douane, l’émission de document de frais unique, le paiement du document de frais unique, l’autorisation de sortie, le contrôle de l’accès du port, la sortie du terminal, la sortie effective du port.

En ce qui concerne le système de la facturation, tous les paiements et transactions seront listées sur un document pour une gestion plus efficace en coûts et taxes. C’est ainsi que pour tout chargement, sans avoir à se déplacer, tout agent maritime soumet le manifeste sur le site web du guichet. S’enclenchent alors automatiquement et séquentiellement tous les traitements par les diverses autorités et institutions financières.

Leurs décisions sont retransmises aux usagers concernés jusqu’à l’émission du DFU qui autorise le paiement des factures des sociétés émettrices en un point unique. Tous les acteurs de la chaine logistique sont autorisés à consulter la plateforme dès lors qu’ils ont reçu des codes d’accès, notamment le Port Autonome de Lomé, le Commissariat des Douanes et des droits indirects, le commissariat des impôts.

 

Un environnement simplifié et sécurisé de facilitation du commerce.

Présent à la cérémonie de lancement de cette phase pilote Import Maritime du Guichet unique, le Premier Ministre Arthème Ahoomey-Zunu a indiqué que le guichet unique est la priorité du gouvernement pour l’amélioration du climat des affaires et la relance de l’économie togolaise. Mais aussi une réelle aubaine pour le secteur privé.Pour le chef du gouvernement, “La mise en place de ce système a pour objectif de rendre compétitif l’économie togolaise, d’améliorer la sécurité et l’efficacité des procédures de dédouanement tout en apportant des solutions innovantes pour sécuriser, automatiser et optimiser les procédures de la communauté du commerce extérieur.

”Aucun répit n’est autorisé dans le contexte actuel d’une économie mondialisée où les opérateurs économiques togolais doivent et veulent contribuer à la relance économique nationale et se mettre à niveau pour s’insérer dans le concert régional et mondial. Vous comprenez donc pourquoi les événements s’accélèrent” a dit le Premier Ministre.

Rappelant les efforts que le gouvernement entreprend pour l’amélioration des affaires eu Togo à savoir la création du guichet unique de création d’entreprise au Centre de Formalités d’Entreprise (CFE), l’adoption de textes législatifs et réglementaires visant l’amélioration de la transparence dans la gestion des marchés publics, la création de l’Office Togolais des Recettes pour la transparence dans la gestion des richesses créées par l’effort commun des différents partenaires sociaux, le Premier Ministre a relevé que la cérémonie de ce matin étant la première phase Pilote Import Maritime, deux autres phases seront effectuées en 2015 et, ainsi, le guichet unique couvrira tout le territoire national.

”De janvier à avril 2015, le guichet unique connaîtra la phase pilote aux postes frontières terrestres et sa généralisation de mai à juin 2015. De juillet à octobre 2015, la réforme concernera la phase pilote aux frontières aériennes et sa généralisation d’octobre à décembre 2015”, a précisé le chef du gouvernement.

Il n’a pas hésité à inviter les représentants de l’administration publique et les acteurs publics à s’impliquer effectivement dans ce processus et à réaffirmer que cette participation ne sera pas vue comme un obstacle par les opérateurs économiques et les investisseurs tant nationaux et qu’étrangers.

Ali SAMBA