ENERGIE : Plus de 40 Milliards de francs cfa pour l’expansion de l’électrification au Togo

Adji Otèth Ayassor, ministre togolais de l’Économie et des Finances

Adji Otèth Ayassor, ministre togolais de l’Économie et des Finances

Le Togo et la Exim Bank of India ont signé à New Delhi deux accords de financement d’un montant de 82 millions de dollars. Le premier projet intitulé ‘Rural Electrification-phase 3’ (30 millions de dollars) vise à renforcer les capacités de production du système électrique afin de permettre à la CEET de couvrir les besoins de 150 localités.
Le second projet, ‘161KV Power Transmission Line’ (52 millions de dollars) concerne l’installation d’une réseau à haute tension capable de répondre à la demande en énergie de d la partie septentrionale du Togo. Il s’agit des zones Kara-Mango-Dapaong. Ces deux accords ont été signés au siège de l’Exim Bank par Adji Otèth Ayassor, le Ministre de l’Economie et des Finances et Shri Yaduvendra Mathur, le président directeur général de la Banque.
M. Ayassor était accompagné de son collègue des Mines et de l’Energie, Noupokou Dammipi et du chargé d’Affaires de l’ambassade du Togo en Inde, Koffi Akakpo. Dans la journée, la délégation togolaise sevrait rencontrer le ministre Indien des Relations extérieures et des hommes d’affaires.
Exim Bank a déjà accordé au Togo 6 lignes de crédit pour un montant de plus de 110 millions de dollars. De l’Inde, Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otèth Ayassor est arrivé à  Djeddah (Arabie saoudite), où il participa aux travaux de la 39e session du conseil des gouverneurs du groupe de la Banque islamique de développement (BID).
Le ministre doit s’entretenir en marge des travaux avec le président  de la BID et de hauts responsables des institutions financières internationales et régionales, présents à cet évènement, ainsi que ses homologues des pays membres de la BID.
Le Groupe de la Banque islamique (BID) est une institution financière internationale qui aide les pays membres à assurer leur développement. Au Togo, BID finance un certain nombre de projets, notamment dans le secteur des infrastructures routières.