TOGO-JEUNESSE : Victoire Tomégah-Dogbé appelle la jeunesse togolaise à “s’engager dans une alliance constante avec le gouvernement”

“L’engagement civique de la jeunesse”, c’était le thème de la journée mondiale de la Jeunesse, une occasion pour la ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Victoire Tomégah-Dogbé d’appeler les jeunes togolais à “s’engager auprès du gouvernement et pour qu’elle lui apporte son inestimable et indispensable concours en vue de réaliser la vision du Chef de l’Etat pour le progrès social, économique et culturel du Togo. Pour Victoire Tomégah, c’est une célébration qui est instituée par les Nations-Unies donne l’occasion chaque année à tous les acteurs d’orienter leur regard sur les jeunes en tant qu’agents du changement et reconnaître leur rôle essentiel dans le façonnement de l’avenir de chaque nation.

” De par son actualité et sa pertinence, ce thème nous donne l’opportunité de sensibiliser davantage les parties prenantes sur l’importance et l’impact de l’engagement civique des jeunes” a dit Victoire Tomégah-Dogbé.

La ministre a indiqué que l’atteinte d’un tel objectif requiert à ne point douter, de la part à tous, gouvernants, encadreurs de jeunesse, représentants d’organisations de jeunesse, monde académique, organisations internationales, organisations de la société civile, parents, une implication beaucoup plus active et responsable.

” En effet, défini comme l’art de vivre ensemble sur un territoire donné, dans le respect des règles communes librement établies par tous, le civisme est également une vertu qui consiste à travailler au bien public, à s’intéresser à la vie sociale et politique, à se plier aux disciplines nécessaires, à respecter les lois légitimes ainsi que les autorités chargées de les appliquer. L’engagement civique est en quelque sorte l’expression même de la stabilité d’une société et de son regard tourné vers l’avenir, c’est-à-dire de sa pérennité. Il a comme exigence première l’éducation des citoyens, dès leur plus jeune âge, au respect des autres, de leur cadre de vie et bien attendu des valeurs de la Nation”, a-t-elle indiqué.

La ministre a rappelé qu’il s’agisse des pays développés ou des pays en voie de développement, l’engagement civique constitue le soubassement de la nation et a toujours eu des retombées positives autant pour les jeunes, que pour les collectivités dans lesquelles ces jeunes évoluent, ces jeunes grandissent.

Sur le plan individuel, les jeunes civiquement engagés sont mieux outillés à relever les défis personnels, les défis sociaux et se prendre en charge, car ils ont une meilleur estime d’eux- même et ils ont un sens plus aigu de leurs capacités.

” A ce titre, promouvoir l’engagement civique des jeunes nécessite une action soutenue de tous aux côtés du gouvernement dont la mission est notamment, de faire prendre conscience au citoyen de ses devoirs dans le respect de ses droits et de promouvoir auprès de lui une attitude responsable” a-t-elle laissé entendre.

Pour Victoire Tomégah-Dogbé, la présence dans une nation de jeunes citoyens responsables et engagés dans les affaires de la société aux plans politique, sociale, caritative, culturel est une donnée sociale positive, parce que les jeunes ont le potentiel, ils ont la capacité nécessaire de changer les choses pour eux-mêmes, pour la société, et pour le reste du monde. Elle a rappelé que l’énergie et le leadership des jeunes hommes et femmes ont été démontrés dans les processus de démocratisation de des pays et le dynamisme qu’ils impulsent au développement économique et social par leur participation reste indéniable au sein de nos pays engagés sur la voie de l’émergence.

” C’est pourquoi, le Togo, à l’instar de Nations-Unies avec le Plan d’action mondial pour la jeunesse, de l’UNESCO dans le cadre de sa Stratégie opérationnelle pour la jeunesse 2014-2021 ou encore de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) à travers sa stratégie jeunesse 2015-2022, a inscrit la participation et l’engagement civique des jeunes comme des priorités dans l’action du gouvernement.

Cette importance clairement affichée par notre pays est traduite d’une part, dans la politique nationale de la jeunesse qui fait de la promotion de l’engagement citoyen et la participation civique des jeunes un des axes majeur, et la politique nationale de formation civique et d’éducation à la citoyenneté adoptée par le gouvernement en 2014 d’autre part”, a dit Victoire Tomégah-Dogbé.

Ces deux instruments mettent en exergue le rôle capital du civisme et contribuent à faire avancer la réflexion sur les manières les plus pertinentes de promouvoir la participation active et l’engagement civique des jeunes dans la mise en œuvre des actions de développement économique, social et culturel dans notre pays selon la ministre.

” Comme nous pouvons le constater dans notre pays, les jeunes ne sont pas de simples bénéficiaires, de simples consommateurs de l’action du gouvernement en matière de formation civique et de promotion de l’engagement citoyen.

Ils sont aujourd’hui des acteurs essentiels dans la recherche des solutions aux défis auxquels font face nos populations et qui ont pour noms lutte contre la pauvreté, promotion de la solidarité et de la cohésion sociale, la protection de l’environnement, etc.

De ce fait, le travail du gouvernement ces dernières années en matière de promotion du civisme et des valeurs citoyennes vise essentiellement à responsabiliser les jeunes et à œuvrer avec tous les acteurs pour encourager leur pleine participation au développement de notre pays ”, a poursuivi Victoire Tomégah-Dogbé.

Dans cette optique, a-t-elle souligné, le gouvernement togolais, en tenant compte des relations de cause à effet entre la jeunesse et le développement socio-économique, accorde toute son importance à l’action de cette jeunesse qu’il associe le plus étroitement possible à la construction nationale. ” Je voudrais donc saisir cette opportunité pour lancer un appel à toute la jeunesse togolaise pour qu’elle s’engage dans une alliance constante avec le gouvernement et pour qu’elle nous apporte, dans une action patriotique, son inestimable et indispensable concours en vue de réaliser la vision pragmatique du Chef de l’Etat qui nous mènera vers le progrès social, économique et culturel du Togo.

J’invite donc les jeunes togolais, les jeunes togolaises, à travers le conseil national de la jeunesse et l’ensemble des acteurs, à se mobiliser massivement autour des différentes activités retenues et à se montrer plus que jamais comme les fers de lance de la promotion de la paix, des changements positifs et du développement durable de notre cher pays.

Koudjoukabalo