Garantie de la croissance de la productivité du Port Autonome de Lomé : TOGO TERMINAL réceptionne de nouveaux équipements haut de gamme

Dans le cadre du renforcement de l’attractivité du Port autonome de Lomé, le Groupe BOLORE via sa filiale TOGO TERMINAL, opérateur de manutention conteneurs au Port Autonome de Lomé (PAL), a initié un ambitieux projet de modernisation du terminal à conteneurs avec pour point d’orgue le renforcement du parc équipements. Le lundi 22 juin dernier, le Président Directeur Général  de TOGO TERMINAL, Charles Kokouvi Gafan, accompagné d’une délégation de hauts responsables du Groupe BOLLORE, conduite par Cyrille Bolloré, Président de Bolloré Transport Logistique, a réceptionné, au PAL, un lot de d’équipements de manutention.

Cyrille Bolloré, PDG de Bolloré Transport Logistique, face aux médias

Cyrille Bolloré, Président de Bolloré Transport Logistique, face aux médias

Composé de deux nouvelles grues mobiles et de nouveaux engins de manutention (les Reach-Stackers, les RTG, …), ce lot de matériel haut de gamme qui enrichit le parc équipements de TOGO TERMINAL, vise à renforcer les capacités de traitement sur l’ancienne plateforme d’accueil des navires et, partant, de tout le port de Lomé.
Ces grues de type Gottwald 640 d’une capacité de 100 tonnes et d’une portée de 51 mètres et équipées du dispositif twinlift (dispositif permettant de manutentionner deux conteneurs en même temps), peuvent traiter des navires Overpanamax, dits de dernière génération. Ainsi, ces nouvelles acquisitions vont augmenter de 100.000 Teu’s supplémentaires la capacité du terminal qui est actuellement de 300.000 Teu’s.
” Nous avons opté pour un investissement soutenu dans le matériel de manutention et dans la compétence de nos équipes. Nous allons donc poursuivre les investissements pour accroître nos rendements, que ce soit sur l’ancienne plateforme (le Mole2) ou la nouvelle, le 3ème quai “, a déclaré le PDG de TOGO TERMNAL, Charles Kokouvi Gafan, à ‘issue de la cérémonie de réception du lot d’équipements.
Le Président de Bolloré Transport Logistique, Cyrille Bolloré a, quant à lui, souligné que ” ces nouveaux équipements vont permettre d’augmenter les cadences, de manutentionner de plus en plus vite les bateaux, et ainsi décongestionner le Port à conteneurs… Cette démarche répond à la demande des armateurs qui souhaitent que les échanges se fassent de plus en plus rapidement (…) Toute l’équipe et moi sommes fiers d’apporter au Togo la possibilité d’aller encore plus vite en matière des échanges portuaires et de lui assurer un accompagnement nécessaire à son développement économique…”. Il a confié que ” deux portiques supplémentaires sont attendus dans les mois  à venir ; l’objectif à terme, est de porter les capacités du terminal à 1,2 millions de Teu’s contre 350.000 actuellement “.
TOGO TERMINAL, exploitant du Mole 1 et 2 et récemment du 3ème quai, dispose désormais de dix équipements de manutention dont deux portiques et huit grues mobiles, sans compter un grand nombre de remorques, de tracteurs Terberg et des Reach-Stackers disponibles sur le terminal. De quoi faire du PAL un port rapide en matière de transbordement de marchandises. Ceci justifierait donc le fait que l’Etat togolais ait accordé à TOGO TERMINAL la concession du terminal à conteneurs du PAL pour une durée de 35 ans.
Bawéla