Miss Togo 2014 : L’édition de la maturité pour le comité national

La table d'honneur lors de la rencontre avec la presse.

La table d’honneur lors de la rencontre avec la presse.

Voici déjà 20 ans que le comité national Miss-Togo a lancé le concours de la beauté togolaise. Un parcours qui a connu des hauts et des bas mais qui a le mérite d’avoir su braver toutes les difficultés  pour s’imposer comme l’un des évènements majeurs de l’espace culturels au Togo.  Le ton de l’édition 2014 de l’élection de la reine de beauté vient d’être donné.
La course à la couronne miss de miss Togo 2014 a été lancée ce vendredi dernier  à Lomé.  Le comité Miss-Togo indique que c’est  une édition qui marquera les 20 ans d’existence de cette festivité annuelle consacrée à la célébration de l’intelligence et de la beauté de la jeune fille togolaise.
C’est donc le moment tant attendu pour les concurrentes désireuses de porter la couronne de la plus belle fille du Togo de se manifester. Fixée sur le 30 août prochain, la grande finale de l’élection Miss-Togo 2014 sera davantage exotique.   Pour  cette 20è édition,  le Président du comité d’organisation, M. Baka Gaspard  attend  offrir un spectacle féerique au public  qui fera le déplacement le jour venu “,
Comme à la accoutumé, avant la grande finale,  une élection des miss régionalesera organisée sur toute l’étendue du territoire national   qui commencera juste après la date butoir des inscriptions prévue pour le 17 juin. A cette nouvelle édition, Moov-Togo, partenaire de l’événement depuis 2008 n’a pas manqué au rendez-vous. Le sponsor officiel promet s’imposer pour que l’édition de cette année ait  une touche particulière. ” Nous allons nous œuvrer fortement pour que l’événement Miss Togo 2014 soit plus apprécié par tous, car en soutenant ce genre d’événement nous exécutons aisément notre politique sociétale ” a souligné M. Djibril Ouattara, Directeur Général de Moov Togo. ” Miss Togo est pour nous une manière de sauvegarder et de promouvoir les valeurs culturelles de la jeune fille “, a lancé madame Germaine Kouméalo Anaté, Ministre de la Communication, de la Culture, des arts et de la formation civique.
En prélude à ce lancement, le comité d’organisation a fait  le bilan à mi- parcours des actions  de l’actuel Miss Togo, Eméfa Edwige Ségbé. Un bilan positif malgré quelques difficultés selon M. Gaspard Baka.
Officiellement entrée en fonction le 1er septembre 2013, Madame Ségbé se félicite d’avoir abattu un travail louable au cours de ces six premiers mois. ” Mon travail a été remarquable à travers la distribution de plus de 300 ordinateurs dans certains établissements scolaires, la construction des forages dans quelques localités où le problème d’accès à l’eau est une acuité et surtout l’accompagnement des femmes en milieu rural à travers le grand projet Weena initié par Etisalat”, a déclaré la Miss.

A cinq mois de la fin de son mandat, le compte à rebours à sa succession vient donc de démarrer.
Celle qui aura la chance de la remplacer le 30 août prochain au palais des congrès de Lomé poursuivra ses œuvres en terme de vulgarisation des TIC et ceci à travers le même thème que celui de 2013, ” Les TIC au service de l’éducation des jeunes en milieu rural ”
Dodo ABALO